Alyssa Velaryon : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
m (Relecture + interliens)
m (suppression répétition)
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 33 : Ligne 33 :
 
}}
 
}}
  
[[Alyssa Velaryon]] était la fille de lord [[Aethan Velaryon]], seigneur de la [[maison Velaryon]] et [[maître des navires]] d'[[Aegon le Conquérant]]<ref name="tsotd">''[[The Sons of the Dragon]]''.</ref><ref name="twoiaf,c4-2">[[Les origines de la saga]], Aenys I.</ref>. Elle épousa le [[prince]] [[Aenys I Targaryen|Aenys Targaryen]], qui devint [[roi des Sept Couronnes]] sous le nom d'Aenys I<sup>er</sup> en l'[[chronologie#an 37|an 37]], faisant d'Alyssa la [[reine des Sept Couronnes]]. À la mort d'Aenys, son frère [[Maegor I Targaryen|Maegor]] [[usurpateur|usurpa]] l'héritage de leurs fils et contraignit Alyssa à se cacher jusqu'à l'[[avènement de Jaehaerys I Targaryen|avènement de son fils]], [[Jaehaerys I Targaryen|Jaehaerys I<sup>er</sup>]], dont elle devint la [[régente]]. Elle épousa en secondes noces lord [[Rogar Baratheon]], [[Main du Roi]] et lord [[Protecteur du royaume]]<ref name="tsotd"/>.
+
[[Alyssa Velaryon]] était la fille de lord [[Aethan Velaryon]], seigneur de la [[maison Velaryon]], [[maître des navires]] et grand amiral du roi [[Aegon le Conquérant]]<ref name="tsotd">''[[The Sons of the Dragon]]''.</ref><ref name="twoiaf,c4-2">[[Les origines de la saga]], Aenys I.</ref>. Elle épousa le [[prince]] [[Aenys I Targaryen|Aenys Targaryen]], qui devint [[roi des Sept Couronnes]] sous le nom d'Aenys I<sup>er</sup> en l'[[chronologie#an 37|an 37]], faisant d'Alyssa la [[reine des Sept Couronnes]]. À la mort d'Aenys, son frère [[Maegor I Targaryen|Maegor]] [[usurpateur|usurpa]] l'héritage de leurs fils et contraignit Alyssa à se cacher jusqu'à l'[[avènement de Jaehaerys I Targaryen|avènement de son fils]], [[Jaehaerys I Targaryen|Jaehaerys I<sup>er</sup>]], dont elle devint la [[régente]]. Elle épousa en secondes noces lord [[Rogar Baratheon]], [[Main du Roi]] et lord [[Protecteur du royaume]]<ref name="tsotd"/>.
  
 
Elle eut huit enfants, six d'Aenys ([[Rhaena Targaryen (fille d'Aenys I)|Rhaena]], [[Aegon Targaryen (fils d'Aenys I)|Aegon]], [[Viserys Targaryen (fils d'Aenys I)|Viserys]], [[Jaehaerys I Targaryen|Jaehaerys]], [[Alysanne Targaryen|Alysanne]] et [[Vaella Targaryen (fille d'Aenys I)|Vaella]]<ref name="tsotd"/>), et deux de Rogar ([[Boremund Baratheon|Boremund]] et [[Jocelyne Baratheon|Jocelyne]]<ref name="twoiaf,c4-4">[[Les origines de la saga]], Jaehaerys I.</ref>).
 
Elle eut huit enfants, six d'Aenys ([[Rhaena Targaryen (fille d'Aenys I)|Rhaena]], [[Aegon Targaryen (fils d'Aenys I)|Aegon]], [[Viserys Targaryen (fils d'Aenys I)|Viserys]], [[Jaehaerys I Targaryen|Jaehaerys]], [[Alysanne Targaryen|Alysanne]] et [[Vaella Targaryen (fille d'Aenys I)|Vaella]]<ref name="tsotd"/>), et deux de Rogar ([[Boremund Baratheon|Boremund]] et [[Jocelyne Baratheon|Jocelyne]]<ref name="twoiaf,c4-4">[[Les origines de la saga]], Jaehaerys I.</ref>).

Version du 14 août 2019 à 09:02

Alyssa Velaryon
Identité
V.O. Alyssa Velaryon
Apparence
Yeux violets
Cheveux argentés
Statut
Rang noble
reine
Titre reine des Sept Couronnes
régente de Jaehaerys Ier
Naissance 7
Décès 54 (Accalmie)
Famille
Père Aethan Velaryon
Mère Alarra Massey
Époux Aenys Ier Targaryen
Rogar Baratheon
Enfants Rhaena Targaryen (23)
Aegon Targaryen (26)
Viserys Targaryen (29)
Jaehaerys Ier Targaryen (34)
Alysanne Targaryen (36)
Vaella Targaryen (39)
Boremund Baratheon (52)
Jocelyne Baratheon (54)
Blasons
Alyssa faisait partie de la maison Velaryon Alyssa faisait partie de la maison Targaryen Alyssa faisait partie de la maison Baratheon

Alyssa Velaryon était la fille de lord Aethan Velaryon, seigneur de la maison Velaryon, maître des navires et grand amiral du roi Aegon le Conquérant[1][2]. Elle épousa le prince Aenys Targaryen, qui devint roi des Sept Couronnes sous le nom d'Aenys Ier en l'an 37, faisant d'Alyssa la reine des Sept Couronnes. À la mort d'Aenys, son frère Maegor usurpa l'héritage de leurs fils et contraignit Alyssa à se cacher jusqu'à l'avènement de son fils, Jaehaerys Ier, dont elle devint la régente. Elle épousa en secondes noces lord Rogar Baratheon, Main du Roi et lord Protecteur du royaume[1].

Elle eut huit enfants, six d'Aenys (Rhaena, Aegon, Viserys, Jaehaerys, Alysanne et Vaella[1]), et deux de Rogar (Boremund et Jocelyne[3]).

Elle avait des yeux violets et des cheveux argentés, typiques des Valyriens[1].

Histoire

Mariage royal

Alyssa naît en l'an 7[N 1]. Elle est la fille de lord Aethan Velaryon, seigneur de la maison Velaryon, sire des Marées et maître de Lamarck. Celui-ci est également lord Amiral et maître des navires du roi des Sept Couronnes, Aegon Ier. En l'an 22, elle épouse son cousin[N 2], le prince héritier Aenys Targaryen. L'année suivante, naît leur premier enfant, la princesse Rhaena. Cette naissance remet en cause l'ordre de succession au Trône de Fer : Aenys est unanimement reconnu comme le légitime héritier du roi Aegon, en tant que son fils aîné ; en revanche, il est difficile de savoir qui arrive après lui dans la ligne de succession : la fille d'Aenys, Rhaena, ou le fils cadet d'Aegon, Maegor ? Les règles de dévolution de la couronne ne sont pas encore clairement établies à cette époque, et Maegor comme Rhaena pourraient par la suite prétendre succéder à Aenys[1].

Afin de régler la question, la reine Visenya propose de fiancer Maegor et Rhaena, comme le permet la tradition valyrienne que suivent encore les Targaryen. Ainsi, le problème pourrait être résolu, car leur mariage confondrait leur légitimité et leurs prétentions au Trône. Mais les parents de Rhaena rejettent ce projet d'union, et l'intervention du Grand Septon de Villevieille y met un point final définitif : Maegor épouse lady Ceryse Hightower, la nièce du Grand Septon. En l'an 26, Alyssa donne naissance au premier fils d'Aenys, Aegon, qui devient officiellement son héritier, repoussant encore Maegor dans la ligne de succession.

Au cours des années suivantes, Alyssa donne naissance à d'autres enfants : Viserys en 29, Jaehaerys en 34 et Alysanne en 36. Chaque naissance d'un fils repousse davantage Maegor dans la ligne de succession. La place de leurs filles y est en revanche discutée. Alyssa n'hésite pas à moquer Maegor, qui n'est toujours pas dragonnier. À partir de l'an 33, Aenys et Alyssa remplacent le roi Aegon Ier dans ses pérégrinations royales, consacrant la moitié de chaque année à voyager à travers les Sept Couronnes sous les vivats du peuple. En l'an 37, le roi Aegon meurt et Aenys devient roi, sous le nom d'Aenys Ier Targaryen[1].

Reine des Sept Couronnes

À peine couronné, Aenys Ier entreprend un long voyage avec toute sa famille, qui les mène à Vivesaigues, Port-Lannis et Hautjardin. Partout où ils passent, le peuple se presse pour les applaudir. Ils arrivent finalement à Villevieille, où le Grand Septon donne sa bénédiction au nouveau roi et lui offre une couronne d'or jaune ouvragée, qui porte gravés les visages des Sept. Deux ans plus tard, Alyssa donne naissance à leur sixième enfant, Vaella, qui meurt peu de temps après. Le règne de son époux est toutefois traversé de crises, qu'Aenys a de grandes difficultés à régler. La plus terrible survient en l'an 41, quand Aenys décide de marier ensemble ses enfants aînés, Rhaena et Aegon, selon l'ancienne coutume valyrienne[N 3]. Ce mariage réveille les tensions latentes entre la maison Targaryen et la Foi des Sept, dirigée par le Grand Septon. La puissance de la Foi menace les Targaryen jusque dans leur demeure de Port-Réal, ce qui décide Aenys à abriter sa famille dans le fief ancestral de sa maison, Peyredragon[1].

Veuvage

En l'an 42, Aenys meurt. Pendant ses funérailles, Alyssa chante un hymne, entourée de ses enfants les plus jeunes, Viserys, Jaehaerys et Alysanne. Ses aînés, Rhaena et son frère-époux Aegon, n'assistent pas à la cérémonie, car ils sont assiégés à Crakehall par des milliers de Pauvres Compagnons. Dès que la cérémonie est finie, Alyssa prend des précautions pour assurer la sécurité de sa famille : elle quitte Peyredragon pour se réfugier avec ses trois cadets auprès de son père, lord Aethan Velaryon, à Lamarck. Le demi-frère d'Aenys, Maegor, se proclame roi des Sept Couronnes au mépris des règles de succession admises. Le jugement des Sept de Port-Réal confirme aux yeux des dieux et des hommes la légitimité de ses prétentions au Trône de Fer. En réponse, Alyssa proclame depuis Lamarck que son fils aîné, Aegon, est le seul roi légitime des Sept Couronnes. La reine-douairière Visenya, mère de Maegor, se rend peu de temps après à Lamarck, montée sur son dragon Vhagar. Craignant les flammes du dragon, Alyssa et la maison Velaryon renoncent à s'opposer à Maegor. Ils sont contraints de retourner à Port-Réal, de reconnaître Maegor comme le roi légitime des Sept Couronnes et de lui jurer fidélité. Alyssa et ses enfants doivent ensuite assister au mariage polygame de Maegor avec sa troisième épouse, Tyanna de la Tour.

Aegon Targaryen prétend cependant toujours au Trône de Fer, et bien que sa mère ne le soutienne pas officiellement, des rumeurs prétendent qu'elle serait en communication secrète avec les Baratheon, les Arryn, les Stark et les Lannister, qui hésitent à rallier son parti. En l'an 43, Aegon tente de conquérir le Trône, mais il est vaincu par Maegor lors de la bataille sous l'Œildieu. Alyssa doit renoncer à revendiquer le droit au trône de ses enfants, otages de Maegor comme elle-même. Afin d'affaiblir encore plus leur parti, Maegor et Visenya les séparent[1] : Alyssa et ses deux cadets, Jaehaerys et Alysanne, demeurent à Peyredragon, surveillés par Visenya, alors que son aîné, Viserys[N 4], reste à Port-Réal, comme écuyer et otage de Maegor, et un membre de la Garde Royale le surveille en permanence[4].

En l'an 44, la reine douairière Visenya Targaryen meurt alors que son fils Maegor massacre la maison Herpivoie. Dans la confusion qui s'ensuit à Peyredragon, Alyssa s'enfuit avec ses enfants et la prestigieuse épée en acier valyrien, Noire Sœur. Furieux, Maegor fait torturer son otage, Viserys, pour qu'il révèle où s'est enfuie sa mère, et le jeune homme finit par succomber. Le roi expose en vain son corps durant quinze jours dans le but de piéger Alyssa Velaryon à Port-Réal[4]. Il s'est montré piètre stratège en assassinant son neveu : tant que Viserys était vivant, sa mère ne pouvait revendiquer le Trône de Fer au nom de son autre fils Jaehaerys, car Viserys était son aîné. Après sa mort, plus rien n'empêche Alyssa Velaryon de déclarer Jaehaerys roi des Sept Couronnes et de convoquer le ban contre Maegor.

Pendant des années, Alyssa et ses enfants se cachent. Des bruits courent, prétendant qu'ils se sont réfugiés au-delà du détroit, à Tyrosh ou à Volantis, et Maegor et ses partisans redoutent la menace qu'ils représentent encore. Pour s'en prémunir, Maegor se marie en l'an 47 avec l'aînée des filles d'Aenys, Rhaena. Il fait également exécuter le chevalier Theo Boulin, soupçonné d'avoir conspiré avec Alyssa Velaryon pour le renverser et placer Jaehaerys sur le Trône[N 5]. À une date inconnue, Alyssa et ses enfants trouvent refuge auprès de la maison Baratheon d'Accalmie[1].

Reine-mère

En l'an 48, lord Rogar Baratheon, seigneur de la maison Baratheon et sire d'Accalmie, proclame Jaehaerys Ier Targaryen seul roi légitime des Sept Couronnes. Alyssa et sa fille Alysanne assistent à la cérémonie au cours de laquelle Jaehaerys déclare ses prétentions au Trône de Fer et forme le vœu solennel de mettre fin au règne de l'usurpateur Maegor. Celui-ci décède mystérieusement peu de temps après sur le Trône de Fer.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Mort mystérieuse de Maegor Ier Targaryen.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys Ier Targaryen.

Alyssa accompagne l'ost de Rogar Baratheon, nommé Main du Roi et lord Protecteur du royaume par Jaehaerys. Ils arrivent à Port-Réal une quinzaine de jours après le jeune roi et ses sœurs. Jaehaerys est couronné par le Grand Septon lui-même[1]. Lord Rogar est confirmé dans ses titres de Main et de lord Protecteur du royaume, alors qu'Alyssa est nommée reine régente jusqu'à la majorité de Jaehaerys[1][3]. Elle épouse lord Rogar six mois après sa nomination, soit en l'an 49, lors de festivités grandioses appelées les Épousailles d'or[5]. La même année, sa fille aînée Rhaena se marie avec Androw Farman sans l'en avertir. Alyssa est blessée par ce comportement et ne pardonne pas à sa fille de ne l'avoir ni prévenue, ni invitée.

Alors qu'elle prépare des mariages pour Jaehaerys et Alysanne, les deux jeunes gens s'enfuient à Peyredragon et s'y marient en secret. Malgré ses inquiétudes et face à la détermination de ses enfants, la reine semble accepter ce mariage[6]. Cependant, elle ne renonce pas à séparer ses enfants, et envoie auprès d'Alysanne les Avisées, des femmes pieuses qui sont censées convaincre la jeune fille que son mariage est un péché. Cette tentative est un échec, et, au fur et à mesure, la reine Alyssa finit par accepter ce mariage. Toutefois, son mari, lord Rogar Baratheon, est furieux : il propose de destituer Jaehaerys et de couronner à sa place sa nièce, la princesse Aerea Targaryen. Face à cette trahison, la reine retire à son mari sa charge de Main du Roi et le renvoie de Port-Réal. Elle fait mettre Aerea en sécurité pour éviter que lord Rogar ne s'empare d'elle et ne s'en serve pour ses projets de complots. Brisée par ces événements, Alyssa Velaryon nomme son frère, Daemon Velaryon, comme Main du Roi, et se retire du gouvernement[7].

Cependant, lorsque Jaehaerys atteint sa majorité, il pardonne à lord Rogar, et réconcilie le couple ; Alyssa s'installe alors à Accalmie aux côtés de son époux[8]. Au cours des années qui suivent, malgré son âge avancé[N 6] elle met au monde deux enfants : Boremund et Jocelyne Baratheon[3]. Malgré les soins de mestre Kyrie, elle meurt en mettant au monde la seconde[9].

Notes et références

Notes

  1. Lady Alyssa avait 15 ans, le même âge que le prince Aenys Targaryen, lors de leur mariage, en 22 (cf. The Sons of the Dragon).
  2. L'encyclopédie Les origines de la saga évoque le fait que lady Alyssa avait du sang targaryen par sa mère (cf. Les origines de la saga, Aenys Ier.). Cependant, le nom de sa mère nous est donné dans Feu et Sang : il s'agit d'Alarra Massey. Il est cependant possible qu'elle ait dans ses ancêtres un ou une Targaryen. Par ailleurs, la grand-mère d'Aenys était elle-même une Velaryon (cf. The Sons of the Dragon).
  3. À Valyria, la tradition permettait de se marier à l'intérieur de sa propre famille. Les unions incestueuses entre frère et sœur ou oncle et nièce étaient nombreuses. Elles permettaient, dit-on, de conserver pur le « sang de dragon » (cf. The Sons of the Dragon). Certains rites permettaient également de prendre plusieurs épouses, mais ces unions polygames étaient plus rares. On peut aussi supposer que ces unions incestueuses évitaient de disperser les dragons et le patrimoine de chaque famille de Seigneurs Dragons entre de trop nombreux cousins.
    Dans les Sept Couronnes en revanche, la Foi des Sept considère la polygamie et l'inceste comme des péchés contre-nature. Les enfants qui naissent de telles unions sont tenus pour des bâtards et des abominations (cf. The Sons of the Dragon).
  4. Aîné des enfants survivants d'Aenys Ier, Viserys pourrait prétendre au Trône de Fer et défier Maegor (cf. The Sons of the Dragon).
  5. Il semblerait toutefois que ces accusations soient mensongères, et permettent seulement à Maegor d'épouser Elinor Costayne, la veuve de Theo Boulin (cf. The Sons of the Dragon).
  6. Elle a quarante-quatre ans à la naissance de Boremund, et quarante-six à celle de Jocelyne.

Références

  1. 1,00, 1,01, 1,02, 1,03, 1,04, 1,05, 1,06, 1,07, 1,08, 1,09 et 1,10 The Sons of the Dragon.
  2. Les origines de la saga, Aenys I.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  4. 4,0 et 4,1 Les origines de la saga, Maegor I.
  5. Les origines de la saga, La maison Baratheon.
  6. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  7. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  8. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  9. Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.