Maison Royce de Roches-aux-runes

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Royce)
Aller à : navigation, rechercher
Maison Royce de Roches-aux-runes
Un semis de vis de fer noir sur champ bronze bordé de runes

Un semis de vis de fer noir sur champ bronze bordé de runes
Informations
V.O. House Royce
Demeure Roches-aux-runes
Devise "We Remember"[N 1]
Rang maison noble
Vassale de maison Arryn
Vassaux maison Froideseaux
maison Shett
maison Tallett

La maison Royce de Roches-aux-runes est la branche principale des Royce. Les Royce font partie des vassaux les plus puissants de la maison Arryn[1], si bien que la maison comporte une branche cadette et de nombreux vassaux importants dont les Froideseaux, les Shett et les Tallet[2].

Descendants des Premiers Hommes[3], les chefs de cette maison portent traditionnellement au combat une armure en bronze vieille de milliers d’années et gravée de runes magiques[N 2] censées les rendre invulnérables[4]. La maison Royce possédait une épée d'acier valyrien, Lamentation, qui fut perdue lors du sac de Fossedragon en l'an 130[5].

Histoire[modifier]

Les Rois de Bronze[modifier]

Durant l'Âge des Héros, les Royce de Roches-aux-runes se titrent rois de Bronze et portent la couronne Runique. Ils sont alors les plus puissants monarques des Premiers Hommes dans le Val. Leur principal rival est la Maison Shett de Goëville, qui prétend également être vieille de dix mille ans, et dont le seigneur porte alors le titre de roi des Vrais Hommes.

Après que le roi Yorwyck VI Royce a remporté une série de batailles contre les Shett, le roi Osgood III Shett s'allia avec ser Gerold Grafton, un seigneur de guerre andal. Bien qu'ils aient vaincu le roi de Bronze, la mort du roi Osgood III au cours de la bataille conduit les Grafton à revendiquer Goëville pour eux-mêmes. Dans les années qui suivent, Yorwyck VI Royce repoussa plusieurs autres attaques andales.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Arrivée des Andals.

Le dernier roi de Bronze est le jeune petit-fils de Yorwyck, Robar II, qui accéde au trône lorsque les envahisseurs andals ont conquis les trois quarts du Val. Robar gagne alors l'allégeance de maisons des Premiers Hommes rescapées, comme les Belmore, Froideseaux, Veneur, Rougefort, et Descarpe, et est proclamé Grand Roi du Val, des Doigts et des montagnes de la Lune.

Robar mène les Premiers Hommes à plusieurs victoires, mais il est finalement défait par les Andals, menés par ser Artys Arryn lors de la bataille des Sept Étoiles. Les Royces survivants plient le genou et jurent allégeance à la maison Arryn, les nouveaux rois de la Montagne et du Val. Ils doivent céder de l'or, des terres et des otages[3].

Après la Conquête[modifier]

En l'an 37, Aegon Ier Targaryen décède et son fils, l'indécis Aenys Ier Targaryen lui succède. Un certain nombre de rebelles se déclarent contre le roi, dont Jonos Arryn, frère de lord Ronnel Arryn, qui se proclame roi de la Montagne et du Val. Lord Allard Royce prend la tête d'une quarantaine de seigneurs du Val d'Arryn demeurés loyaux au Trône de Fer. Après avoir facilement vaincu les partisans de Jonos, lord Royce mène le siège des Eyrié. Jonos finit par capituler, lorsqu'apparaît le prince Maegor Targaryen, monté sur le dragon Balerion. Lord Ronnel Arryn étant mort, c'est son cousin Hubert Arryn, marié à une membre de la maison Royce, qui devient le nouveau seigneur de la maison Arryn. Lord Allard est récompensé par le roi pour sa loyauté et sa fille, Alayne devient une des favorites de la princesse Rhaena Targaryen[6].

En l'an 48, comme de nombreuses grandes maisons, les Royce se déclarent pour le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen et contre son oncle, l'usurpateur Maegor Ier Targaryen[6]. L'année suivante, lord Royce se rend à Port-Réal avec lord Arryn et lord Qarl Corbray pour assister aux Épousailles d'or entre la reine régente Alyssa Velaryon et la Main du Roi Rogar Baratheon[7]. En l'an 55, des filles et des sœurs de lord Royce sont sélectionnées pour assister la reine des Sept Couronnes Alysanne Targaryen lors de l'accouchement de son troisième enfant[8].

En l'an 97, le prince Daemon Targaryen, fils cadet de l'héritier du Trône de Fer Baelon Targaryen, est marié à lady Rhea Royce, héritière de Roches-aux-runes[9]. La même année, la jeune Jeyne Arryn devient la suzeraine du Val d'Arryn et la dame des Eyrié[10], mais du fait de sa minorité, elle est placée sous la régence de lord Yorbert Royce, nommé lord Protecteur du Val. En l'an 101, il représente la dame des Eyrié lors du Grand Conseil qui doit désigner l'héritier du roi Jaehaerys Ier Targaryen.

Deux ans plus tard, Jaehaerys s'éteint et Viserys Ier Targaryen monte sur le Trône de Fer ; son frère, le prince Daemon, lui demande d'annuler son mariage. Le roi refuse, mais il l'autorise à revenir à la cour et à siéger au conseil restreint. En l'an 115, lady Rhea meurt. Le prince Daemon tente alors de s'accaparer son héritage, mais lady Jeyne Arryn confirme le neveu de lady Rhea comme héritier légitime de Roches-aux-runes[9].

En l'an 135, alors que les régents du roi des Sept Couronnes Aegon III Targaryen tentent de régler la question de la succession de Jeyne Arryn, lord Gunthor Royce les défie en recueillant ser Arnold Arryn à Roches-aux-runes. Le régent, ser Corwyn Corbray, se rend devant l'antique forteresse pour reprendre ser Arnold, mais il est accidentellement tué par un homme de lord Royce, ce qui précipite le Val d'Arryn dans la guerre. L'année suivante, la situation est calmée : lord Gunthor Royce reconnaît Joffrey Arryn comme suzerain légitime et il se rend avec ses anciens ennemis au Grand Conseil de 136, pour désigner de nouveaux régents pour le roi[11].

Généalogie[modifier]

Anciens membres[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Arbre généalogique (AFFC)[modifier]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Yohn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Andar
 
Robar
 
Waymar
 
Ysilla
 
Mychel
Rougefort
 

Maisonnée[modifier]

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Royce de Roches-aux-runes.

Les Royce de Roches-aux-runes dans la saga[modifier]

Dans ASOS[modifier]

Partisans d'un ralliement à la cause du roi Robb Stark, les Royce de Roches-aux-runes récusent l'attitude attentiste de lady Lysa Arryn. Son mariage avec lord Petyr Baelish et la nomination de ce dernier au titre de lord Protecteur du Val d'Arryn exacerbent les tensions déjà existantes, et la maison Royce de Roches-aux-runes est au bord de la révolte ouverte. Elle est soutenue inconditionnellement dans la contestation par les maisons Vanbois, Rougefort, Belmore et Templeton[12].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette devise est non canon, elle n'apparaît en effet ni dans les romans, ni dans les appendices, elle est issue de la correspondance épistolaire de GRRM avec ses fans. Elle pourrait se traduire par « Nous nous souvenons ».
  2. Cette antique armure de bronze décorée de runes semble indiquer que les Royce sont issus d'une lignée des Premiers Hommes, même si rien n'indique qu'ils suivent encore formellement les traditions de ces derniers, notamment le culte rendu aux anciens dieux. En effet, les fils de lord Yohn Royce ont tous été armés chevalier, ce qui impliquerait plutôt une conversion à la religion des Sept.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Il n'est pas évident que ces membres de la maison Royce soient réellement tous issus de la branche principale de la maison. Cependant, nous ignorons depuis quand la maison Royce des Portes de la Lune peut vraiment être considérée comme une branche distincte de la maison Royce. En effet, il est possible que la distinction soit contemporaine de l'accession de lord Jon Arryn à la tête de la maison Arryn.

Références[modifier]

  1. A Feast for Crows, Chapitre 24, Alayne.
  2. A Feast for Crows, Chapitre 11, Sansa.
  3. 3,0 et 3,1 Les origines de la saga, Le Val.
  4. A Game of Thrones, Chapitre 30, Sansa.
  5. Les origines de la saga, Aegon II.
  6. 6,0 et 6,1 Feu et Sang : Les fils du Dragon.
  7. Feu et Sang : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  8. Feu et Sang : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  9. 9,0 et 9,1 Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  10. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  11. Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  12. A Storm of Swords, Chapitre 81, Sansa.