Colline de Rhaenys

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Hill of Rhaenys ou Rhaenys's Hill

La colline de Rhaenys est une des trois collines de la ville de Port-Réal, avec la colline d'Aegon et la colline de Visenya. Elle se trouve dans la partie la plus au nord de la ville[1]. Cette colline est nommée ainsi en mémoire de Rhaenys Targaryen, la sœur cadette et épouse d'Aegon le Conquérant, premier roi des Sept Couronnes.

À son sommet se dresse les ruines de Fossedragon[2]. Au sud-est de la colline, on trouve le quartier du Culpucier qui est le plus pauvre et le plus mal famé de Port-Réal[3]. Le bordel de Chataya se trouve également sur la colline de Rhaenys. Un souterrain le relie à une écurie, à trois pâtés de maisons de là[4].

Histoire[modifier]

Pendant le règne d'Aegon Ier[modifier]

Lorsqu'il débarque à l'embouchure de la Néra, Aegon le Conquérant choisit d'installer son camp sur un site où se dressent trois collines[5]. À l'issue de sa Conquête des Sept Couronnes, devenu le roi Aegon Ier, il choisit d'établir sa cour dans la petite ville qui commence à apparaître autour du site originel de son débarquement[6].

Sur la colline de Rhaenys, Aegon fait construire le septuaire du Souvenir grâce à l'argent du Grand Septon, dédié à la mémoire de sa sœur-épouse Rhaenys[6], morte en l'an 10 durant la première guerre Dornienne[7].

Pendant la guerre de la Foi[modifier]

En l'an 41, la Foi Militante se rebelle ouvertement contre les Targaryen, provoquant la guerre de la Foi. Les Fils du Guerrier investissent le septuaire du Souvenir et le fortifient. Après le jugement des Sept de Port-Réal de l'an 42 qui a confirmé Maegor Ier comme roi légitime des Sept Couronnes, les Fils du Guerrier se retranchent dans leur quartier général sur la colline de Rhaenys. Au cours des vingt-huit jours qui suivent, les frères jurés de la Garde Royale prennent le commandement des loyalistes Targaryen de la ville et encerclent la colline de Rhaenys. Au vingt-neuvième jour, Maegor monte son dragon Balerion et incendie le septuaire du Souvenir. Les Fils du Guerrier qui réchappent du brasier sont abattus par les loyalistes. Une épaisse fumée s'élèvent de la colline pendant plusieurs jours. À la fin de la même année, Maegor Ier épouse sa troisième femme, Tyanna de la Tour, dans les décombres du septuaire du Souvenir, parmi les cendres et les cadavres[8].

En l'an 45, après avoir achevé la construction du Donjon Rouge, Maegor ordonne que les décombres du septuaire du Souvenir soient déblayés afin de construire une grande construction pour abriter les dragons, qui est appelée Fossedragon[8].

Pendant la Danse des Dragons[modifier]

En l'an 130, le parti de la reine Rhaenyra Targaryen s'empare de Port-Réal sans combat, leurs dragons se posant à différents endroits stratégiques de la ville et en prennent le contrôle : la semence de dragon Orties et Voleur-de-Moutons se posent sur la colline de Visenya, Ulf le Blanc sur Aile-d'Argent et Hugh Marteau sur Vermithor sur la colline de Rhaenys, pendant que le prince Daemon Targaryen sur Caraxes et Rhaenyra sur Syrax atterrissent dans la cour du Donjon Rouge, sur la colline d'Aegon[3].

Au cours de la même année, lors de violentes émeutes, Fossedragon est pris d'assaut et ravagé par la foule venue y massacrer les dragons[3]. Depuis, les ruines de Fossedragon se dressent toujours en haut de la colline de Rhaenys, dont seules subsistent les portes de bronze[2].

La colline de Rhaenys dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Durant la rébellion de Robert Baratheon, le roi Aerys II ordonne à la Guilde des Alchimistes de lui fournir des pots de feu grégeois. Trois cents pots sont cachés dans une cave sous Fossedragon[9]. Ces pots sont restés depuis stockés dans cette cave[10].

Notes et références[modifier]