Épisode 30 - Mhysa

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mhysa
Informations
V.O. Mhysa
Réalisation David Nutter
Scénario David Benioff et D.B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 9 juin 2013
Audiences 5,39 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 3
Les Pluies de Castamere (Saison 4)
Deux épées

Mhysa est le dixième et dernier épisode de la troisième saison de la série télévisée Game of Thones. Il s'agit du trentième épisode de la série télévisée.

Synopsis[modifier]

Aux Jumeaux, l’armée de Robb Stark, qui campait à l’extérieur, est exterminée. Roose Bolton observe dans la nuit cette tuerie depuis une tour du château. Un groupe d’hommes défile en scandant « Roi du Nord ! Roi du Nord ! », exhibant sur un cheval le cadavre de Robb, sur lequel on a fixé la tête décapitée de son loup. Arya, reprenant conscience, regarde hébétée cette vision d’horreur. Sandor Clegane s’empare d’un étendard de la maison Frey et s’éloigne des lieux[D 1].

À Port-Réal, alors qu’il se promène avec Sansa[D 1], Tyrion est appelé d’urgence au Conseil restreint. Joffrey, tout excité, lui fait lire un message codé, signé Walder Frey. Apprenant la mort de Robb et de sa mère, Tyrion ne partage pas l’enthousiasme du conseil et s’inquiète des conséquences de ce massacre. Joffrey, toujours fébrile, proclame qu'il a l'intention de faire servir à Sansa la tête tranchée de son frère Robb lors de son banquet nuptial. Varys fait remarquer au roi que Sansa est désormais sa tante, et Tyrion lui interdit de continuer à la persécuter. Joffrey, enragé, s’écrie : «  Je suis le roi ! », et Tywin lui lance : « Quelqu’un qui se croit obligé de dire « Je suis le roi » n’a pas l’étoffe d’un roi. Je te le ferais comprendre quand j’aurais gagné la guerre ». Joffrey devient hystérique et proclame que c’est son père qui a gagné la guerre décisive pendant que lord Tywin, lui, se cachait à Castral Roc. Tywin ne relève pas l’insulte et se contente de dire : « Le roi est fatigué. », ce qui clôt la séance[D 2]. Tyrion, resté seul avec Tywin, lui fait remarquer que Walder Frey n’aurait jamais initié une telle tuerie, qui plus est lors d’un mariage, s’il n’avait pas reçu l’aval de son père. Les Nordiens ne l’oublieront jamais. Tywin se défend : il l’a fait pour protéger sa famille dont il fait passer les intérêts avant tout le reste, comme il l’a fait le jour où Tyrion est venu au monde. Il aurait pu le jeter à la mer, mais il l’a élevé comme un fils parce qu’il porte le nom de Lannister[D 3]. Tyrion, accablé, s’en retourne rejoindre Sansa, qu’il découvre assise sur le rebord d’une fenêtre, prostrée et en larmes. Il devine qu’elle a déjà appris la terrible nouvelle et la laisse seule à sa peine[D 4].

À Fort Nox, Bran et ses compagnons trouvent un endroit pour dormir. Mais ce lieu leur évoque l’histoire du Rat Coq, qui aurait servi à un roi en visite son fils cuisiné dans une tourte. Il fut maudit par les dieux, transformé en rat et condamné à manger sa propre progéniture pour n’avoir pas respecté les lois de l'hospitalité.

Aux Jumeaux, Roose Bolton et Walder Frey se félicitent de leur victoire. Le premier mentionne que Brynden Tully s’est échappé, mais Walder n’en a cure, car il est maintenant seigneur de Vivesaigues et vassal des Lannister dans le Conflans. Quant à Roose, il sera gouverneur du Nord et envisage d’habiter Winterfell après la reconstruction de la ville[D 1].

A Fort-Terreur, Ramsay Snow[N 1] mange une saucisse de porc et se moque de Theon Greyjoy qui le supplie de le tuer, mais Ramsay a besoin de lui vivant. S'approchant de son prisonnier, il s'exclame qu’il pue et que Schlingue sera son nouveau nom. Après de violents coups de poings au visage, Theon finit par balbutier : «  Je m’appelle Schlingue »[D 1].

À Fort Nox, Samwell Tarly, suivi de Vère et de son bébé émerge du puits situé au centre de la pièce. Meera Reed l'immobilise, mais il s’identifie comme étant un frère de la Garde de Nuit. Bran lui demande alors de l’aider à aller au-delà du Mur. Samwell tente de l’en dissuader, car il a vu un Marcheur blanc et l’armée des morts, mais Bran insiste : il faut qu’il aille au nord du Mur.

À Pyk, Balon Greyjoy reçoit une missive de Ramsay accompagné d’un coffret contenant le « jouet favori » de Theon. Dans sa lettre, Ramsay ordonne aux Fer-nés de quitter le Nord, sinon il les écorchera tous vivants, et il menace d’envoyer d’autres morceaux de Theon. Balon renie ce fils qui n’assurera plus sa descendance. Yara tente de le fléchir, mais Balon reste intraitable. Yara choisit le navire le plus rapide de leur flotte avec cinquante tueurs des îles de Fer, pour aller chercher son frère et le ramener à la maison[D 5].

À Fort Nox, Samwell finit par accepter d’aider Bran et ses compagnons. Il remet à chacun d’eux une arme en verredragon, en leur expliquant que ces lames ont été trouvées au Poing des Premiers Hommes et qu’elles peuvent tuer les Marcheurs blancs[D 6].

À Peyredragon, Davos Mervault rend visite à Gendry en prison. Ils découvrent qu’ils viennent tous deux du même quartier pauvre de Port-Réal, Culpucier. Davos confie qu’il s’est battu pour en sortir afin que son fils Matthos ait une meilleure vie, mais que finalement, son fils est mort pour l’avoir suivi lors de la bataille de la Néra[D 1].

À Port-Réal, Varys remet un sac de diamants à Shae afin qu’elle prenne un bateau pour Essos et lui fait comprendre que sa présence dans la capitale constitue un danger pour Tyrion, mais Shae jette le sac de diamants au sol et déclare : « Que Tyrion vienne me le dire lui-même »[D 1]. Cersei rend visite à Tyrion et lui conseille de faire un enfant à Sansa, soulignant à quel point ses enfants sont importants pour elle[D 1].

Dans le Conflans, Arya et Sandor tombent sur un groupe de soldats bivouaquant. Entendant l’un d’eux raconter les détails sordides de la décapitation de Robb et de son loup, Arya leur demande de la nourriture et propose de payer avec une pièce de grande valeur, qu'elle fait tomber au sol. L’homme se penche pour la ramasser, et elle le poignarde aussitôt au cou à de multiples reprises. Ses compagnons l’attaquent, mais Sandor les élimine rapidement. Arya reprend sa pièce, celle que lui a laissée Jaqen H'ghar en murmurant à voix basse : « Valar morghulis »[D 1].

Dans le Don, Jon s’arrête près d’une mare pour nettoyer ses blessures au visage. En se relevant, il découvre Ygrid, prête à lui décocher une flèche. Il lui fait comprendre qu’elle a toujours su qui il était. « Tu ne sais vraiment rien, Jon Snow » lui répond-elle, et il réplique qu’il sait qu’il l’aime et qu’elle l’aime, mais qu’il doit rentrer à la Garde de Nuit maintenant. Elle lui décoche sa flèche, mais il parvient toutefois à monter sur son cheval et à prendre la fuite. Retenant ses larmes, elle lui envoie deux autres flèches tandis qu’il s’éloigne[D 1].

Sam, Vère et son bébé se présentent devant mestre Aemon, qui soupçonne que Sam n’a pas respecté son vœu de chasteté, mais Sam le rassure et lui raconte son passage chez Craster. Le vieux mestre accepte de les héberger, et Sam lui raconte ce qu’il a vu. Il déclare que le temps des ténèbres est venu et qu’il faut protéger le royaume des humains. Mestre Aemon lui demande d’écrire des messages et de bien nourrir les quarante-quatre corbeaux qui vont s’envoler[D 1].

Davos, redevenu Main du Roi, trouve un message venant de la Garde de Nuit. Stannis lui apprend que Robb Stark, l’usurpateur, est mort. Davos découvre alors que Mélisandre veut sacrifier Gendry. Il tente de l’en dissuader et rappelle à Stannis qu’il s’agit de son neveu, mais Stannis déclare que le bâtard doit mourir pour la reconquête de son royaume. Davos libère Gendry de son cachot, le conduit à une barque, lui donne eau et nourriture et lui ordonne de retourner se cacher à Port-Réal[D 7].

Jon arrive à Châteaunoir, blessé, et tombe lourdement de son cheval. Sam est heureux de le retrouver en vie, et on le transporte à l’intérieur pour le soigner[D 8].

Jaime Lannister arrive à Port-Réal avec Brienne et Qyburn. Amputé d’une main et affaibli par sa captivité, il est méconnaissable, et on le prend même pour un mendiant à l’entrée de la ville. Il se rend immédiatement dans les appartements de Cersei, qui reste sans voix en découvrant dans quel état il se trouve[D 9].

Stannis apprend l’évasion de Gendry et condamne Davos à mort. Ce dernier qui ne nie pas les faits, mais déclare qu’on a encore besoin de lui : un message de la Garde de Nuit implore l’aide de Stannis à cause du retour des Marcheurs blancs. Mélisandre voit dans les flammes qu’effectivement la vraie guerre se jouera dans le Nord et que Davos aura un rôle important à y jouer. Stannis dit à Davos avec ironie qu’il est gracié par ce feu dont il se moque.

Aux portes de Yunkaï, Daenerys, accompagnée de sa garde rapprochée, attend patiemment que les esclaves libérés sortent. Les portes de la ville s’ouvrent et les esclaves affluent par centaines. Missandei présente la khaleesi en donnant tous ses titres. Daenerys s’avance et prononce un discours en haut valyrien :

Dāery jervasy enkot daor - Jevy tepagon daor - Dāerves jerys sytibīlos daor - Jemēle mērī sytibilos - Lo meri ziry mazemagon bētsila - Tolvies jevys[N 2].

Un père et sa jeune fille s’exclament : « Mhysa ! »[N 3]. La foule se met à scander : « Mhysa ! Mhysa ! ». Tandis que Daenerys s’avance, toutes les mains se tendent vers elle, deux hommes la hissent et la portent sur leurs épaules. Triomphante, elle sourit à une multitude d’esclaves libérés, agglutinés autour d’elle. Sous le ciel de Yunkaï, les trois dragons tournoient au-dessus de cette masse humaine circulaire.

Audiences[modifier]

  • 5,39 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO

Notes et références[modifier]

  1. C'est le mystérieux garçon et tortionnaire de Theon, dont l'identité est alors révélée.
  2. Transcription libre du haut valyrien. Traduction libre en français : Vous ne me devez pas votre liberté - Je ne peux vous la donner - Votre liberté n'est pas chose que je puisse donner - Elle appartient à vous et à vous seuls - Si vous voulez l’obtenir, vous devrez la prendre vous-mêmes - Chacun d'entre vous.
  3. Mot voulant dire « mère » en ghiscari.

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 3) et les romans.
  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6, 1,7, 1,8 et 1,9 Cette scène est absente des romans.
  2. Dans les romans, Varys est absent de cette réunion, et c'est Kevan Lannister qui fait remarquer à Joffrey que Sansa est dorénavant sa tante. Joffrey exprime en outre son intention de faire exécuter tous les seigneurs rebelles du Conflans et du Nord, alors que son grand-père prône le pardon envers ceux qui se sont soumis.
  3. Dans les romans, l'échange entre Tywin et Tyrion est l'occasion de revenir sur les évènements du sac de Port-Réal, et sur la mort d'Elia Martell et de ses enfants. Tywin est plus affecté par l'agressivité insolente de Joffrey qu'il ne le montre, et Tyrion exprime la crainte qu'un « Aerys III » soit sur le Trône de Fer (allusion à la folie meurtrière d'Aerys II). Tywin n'aborde pas l'épisode de la naissance de Tyrion, épisode absent des romans.
  4. Dans les romans, c'est Tyrion qui apprend la nouvelle à Sansa, qu'elle reçoit avec une apparente indifférence, avant de s'effondrer en sanglots une fois seule.
  5. Cette scène est absente des romans. Dans ceux-ci, Ramsay envoie un morceau de la peau de Theon à son père, lequel le montre à Robb et à Catelyn peu avant les Noces Pourpres.
  6. Dans les romans, Sam ne peut remettre d'armes en verredragon à Bran et à ses compagnons, car la seule qu'il possédait était la dague qu'il avait prise sur le cadavre de Jeor Mormont, et qui s'est brisée lorsqu'il en a frappé un spectre.
  7. Dans les romans, ce n'est pas Gendry que Davos sauve du sacrifice, mais Edric Storm, un autre bâtard du roi Robert Baratheon.
  8. Dans les romans, Samwell ne peut accueillir Jon à Châteaunoir, car lui-même n'y arrive qu'après Jon.
  9. Dans les romans, Jaime et Qyburn arrivent à Port-Réal après les noces tragiques de Joffrey et Margaery.