Jon Snow

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Jon)
Aller à : navigation, rechercher
Jon Snow
Image by Amok©

Identité
V.O. Jon Snow
Surnom Lord Snow
Apparence
Yeux gris, presque noirs
Cheveux noirs
Poids mince
Statut
Rang Bâtard
Titres frère juré de la Garde de Nuit (AGOT)
Lord Commandant de la Garde de Nuit (ASOS)
Épée Grand-Griffe
Naissance 283
Famille
Père Eddard Stark
Mère Wylla ?
Blasons
Jon est un bâtard de la maison Stark Jon dirige la Garde de Nuit
Lord Commandant de la Garde de Nuit
Jeor Mormont Aucun ►

Né en l'an 283, Jon Snow [dʒɒn snoʊ][1] est le fils bâtard de lord Eddard Stark et d'une inconnue. Lord Eddard l'a vraisemblablement prénommé « Jon » en l'honneur de lord Jon Arryn dont il avait été le pupille aux Eyrié pendant près de onze ans. Jon a le long visage solennel et réservé caractéristique des Stark[2][3] et ressemble beaucoup à son père[N 1][3][4]. Mince, noiraud et gracieux[5], il a les yeux d’un gris si sombre qu’on les dirait noirs. Il est également doté d'une grande acuité visuelle. Jon est officiellement plus jeune de quelques mois que Robb, le fils aîné et héritier de lord Eddard[N 2]. Il a hérité du grand sens de l'honneur, du courage et de l'austérité de lord Eddard[5]. En effet, bien que réservé, Jon peut s'emporter aisément s'il est le témoin d'une injustice. Intelligent et attentif aux conseils de ses aînés, il sait également réagir dans l'urgence[6][7]. Il ne manque pas d'empathie pour autrui et sait se montrer bienveillant et protecteur envers les plus faibles[7]. Il n’a pas de très bonnes relations avec lady Catelyn Stark qui le rejette mais il s’entend bien avec ses demi-frères et sœurs, avec Robb et Arya en particulier. Il vit toutefois très mal son statut de bâtard qui le prive des droits et honneurs réservés à un membre de la prestigieuse maison Stark[8][9]. Sa position délicate lui permet cependant d'apprendre à voir au-delà des apparences et à sonder l'hypocrisie de ses contemporains[2]. Sur le plan religieux, Jon révère les anciens dieux[9].

Lord Eddard n'a jamais révélé publiquement l'identité de la mère de Jon. Lorsque sa jeune épouse lady Catelyn a cherché à en savoir plus, il lui a seulement déclaré que Jon était « de son sang »[10]. Cependant, il a dévoilé à son ami et roi Robert Baratheon le nom d'une certaine Wylla, dont il aurait eu Jon pendant la rébellion, après son mariage avec lady Catelyn Tully[11]. Mais une rumeur circule aussi : Eddard aurait aimé lady Ashara Dayne, la sœur de ser Arthur Dayne, l'Épée du Matin[12], quand il lui a ramené Aube. Ashara Dayne, célèbre pour ses yeux violets, s’est suicidée lorsque Ned est reparti pour le Nord[10]. Jon n'a cependant pas connaissance de ces hypothèses quant à l'identité de sa mère.

Icone loupe.png Voir article détaillé : qui sont les parents de Jon Snow ?.

Avant AGOT

Enfant, Jon a pour héros Daeron I Targaryen, malgré sa naissance bâtarde, il rêve de conduire des hommes à la gloire comme le Jeune Dragon l'avait fait. Son souhait le plus cher est de grandir pour devenir un conquérant[13]. Il espère accomplir de nombreux exploits, et un songe l'obsède particulièrement : il imagine fréquemment qu'il sauve lord Eddard de la mort. Dans ses visions, Eddard, pour le remercier, lui confie alors Glace et le reconnaît en tant que Stark[8]. Parmi les multiples enseignements qu'il reçoit de mestre Luwin, il semble que l'astronomie l'intéresse particulièrement ; il connaît en effet par cœur les constellations et les repère aisément dans le ciel nocturne[14]. Ce dernier, pour le valoriser, lui affirme également que les bâtards sont plus précoces que les enfants ordinaires[2]. Élève attentif et raisonné, Jon retient nombre de leçons du mestre[6]. Il se questionne beaucoup sur l'identité de sa mère dont il rêve et qu'il idéalise[15].

Jon grandit aux côtés de son demi-frère Robb Stark. C'est en sa compagnie qu'il fait ses premières passes d'armes et qu'il boit sa première coupe de vin[16]. Il est également très lié à sa demi-sœur Arya. Très complices, il leur arrive fréquemment de prononcer la même phrase au même instant et Jon a pour habitude d'ébouriffer la chevelure de sa cadette[17]. Comme elle, il se sent en décalage. Tous deux, se méfiant du caractère par trop docile et obéissant de Sansa, élaborent une règle : « quoi que tu fasses… jamais… un seul mot… à Sansa »[18]. Pourtant, Jon sollicite les avis de Sansa sur ce qui concerne les usages, et elle lui apprend ainsi qu'il doit toujours dire à une dame qui vient de lui révéler son nom que celui-ci est joli afin de la flatter[3]. Jon sait également se montrer affectueux et protecteur envers Bran. En revanche, il méprise Theon Greyjoy qu'il juge stupide et irraisonné[19]. Volontiers farceur, il est le complice de Robb pour effrayer et faire rire leurs cadets. Robb organise ainsi une descente dans les cryptes de Winterfell pour Sansa, Arya et Bran, alors âgé de trois ans. Alors que Robb leur montre leurs futures tombes et leur fait traverser ce qu'il nomme la promenade des morts, Jon déguisé en spectre, surgit et terrorise Sansa et Bran. Seule Arya se jette sur lui, ulcérée, en le traitant d'idiot. La mésaventure s'achève toutefois en fous rires[20].

Vers l'an 290[N 3][21], alors que lord Qorgyle, lord Commandant de la Garde de Nuit rend visite à lord Eddard à Winterfell, Jon et Robb s'amusent à entasser de la neige sur un chemin de ronde au-dessus d'une porte, attendant que quelqu'un passe en-dessous. Ils sont surpris par Mance Rayder, alors jeune patrouilleur de la Garde, qui promet de ne rien dire[21].

À la même époque (voire au même moment), à l'occasion d'un banquet donné à Châteaunoir (peut-être pour la naissance de Bran), lord Rickard Karstark, accompagné de sa fille Alys, alors âgée de six ans, rend visite à lord Eddard (avec l'espoir de fiancer sa fille avec Robb). Au cours du bal, celle-ci danse avec Robb, qu'elle trouve courtois, puis avec Jon, qui se conduit en rustre (ce que lord Karstark déclare ensuite à sa fille être l'attitude que l'on peut attendre d'un bâtard)[22].

Plus tard, Jon va fréquemment chasser dans le Bois-aux-Loups en compagnie de lord Eddard, Jory Cassel et Robb[23].

Dans AGOT

Vers le Mur

Alors qu'ils reviennent de l'exécution par leur père d'un déserteur de la Garde de Nuit, Jon et son demi-frère Robb trouvent le cadavre d'une louve-garou, un andouiller de cerf dans la gorge, et cinq louveteaux encore vivants. Jon parvient à convaincre Eddard de les épargner, en lui faisant remarquer qu'il y en a autant qu'il a d'enfants légitimes, et que même les sexes correspondent. Jon se sacrifie donc, car il n'y a pas de louveteau pour lui… Mais, alors que la troupe repart, il entend des bruits un peu plus loin et découvre un sixième louveteau, un mâle albinos[5].

Lorsque Eddard doit partir à Port-Réal pour assumer sa charge de Main du Roi, et qu'il envisage de laisser Robb à Winterfell avec Catelyn, celle-ci refuse la présence de Jon au château, bien qu'il ne puisse pas non plus aller à la cour de Port-Réal du fait de sa bâtardise. Mestre Luwin suggère alors de l'envoyer à la Garde de Nuit[10], car Jon en a exprimé le désir, comme il l'a avoué à son oncle Benjen, lors du banquet donné en l'honneur de l'arrivée du roi Robert à Winterfell. Mais alors, Benjen, Premier Patrouilleur de la Garde de Nuit, lui avait conseillé d'attendre d'être devenu adulte pour faire ses vœux[2].

Avant de partir pour le Mur, Jon fait ses adieux à Bran, toujours dans le coma suite à sa chute. Dans sa douleur, Catelyn, qui le veille nuit et jour, a alors des mots très durs pour Jon, souhaitant que ce soit lui qui soit inconscient plutôt que son fils. Jon poursuit ses adieux en allant voir Robb (à qui il cache les mots de sa mère), puis Arya, à qui il offre Aiguille, une épée fine et acérée qu'il a fait faire spécialement pour elle par Mikken, le forgeron de Winterfell[18].

Jon, accompagné de son loup albinos Fantôme, fait le voyage avec Benjen Stark et Tyrion Lannister, le Lutin, qui souhaite voir le Mur. En route, ils sont rejoints par Yoren qui amène au Mur deux paysans violeurs. Cette rencontre fait perdre à Jon quelques illusions sur ses futurs frères : ils ne sont pas tous comme son oncle. Tyrion prend d'ailleurs un malin plaisir à lui faire remarquer que, s'il n'avait pas été un bâtard, son père ne l'aurait sans doute pas envoyé au Mur. Jon, profondément blessé par les railleries de Tyrion, le jette à terre et ce dernier doit faire des excuses avant que Jon ne l'aide à se relever. Toutefois cette altercation ne nuit pas à l'estime que se vouent les deux hommes et Jon convient que les remarques de Tyrion ne manquent pas de véracité[24].

La recrue

Les débuts de Jon dans la Garde de Nuit sont difficiles. Il est jalousé par ses pairs pour ses origines nobles et son comportement, et le maître d’armes, ser Alliser Thorne l'accable de ses moqueries. Jon s'isole jusqu'à ce que l'armurier, Donal Noye, lui fasse comprendre que son attitude n'est pas celle d'un futur frère de la Garde, et qu'il ferait mieux d'aller vers les autres plutôt que de se renfermer sur lui-même[15]. Avant de partir, il a l'occasion de remercier Tyrion pour ses mots lucides, qui l'ont aussi aidé à changer d’attitude, et les deux hommes se quittent amis[25].

Lors des exercices de combat, Jon désormais aide un petit groupe de novices, dont Pyp et Grenn, et s'attire ainsi la haine de ser Alliser. Il assiste à l'arrivée d'un nouveau, Samwell Tarly, jeune noble gras et couard qui a du rejoindre la Garde de Nuit contraint et forcé par son père, lord Randyll Tarly. Il le prend également sous sa protection et lui évite le pire des brutalités du maître d'armes. C'est à cette période que Jon comprend que les autres membres de la Garde sont vraiment devenus ses frères, et que, s'il aime toujours son père et ses demis-frères et sœurs, sa vraie famille est désormais sur le Mur[26].

L'aide de camp

Une fois promu Frère de la Garde, Jon parvient à placer Sam aux cotés de mestre Aemon. Mais lui est affecté à l’intendance comme aide de camp du lord Commandant, lord Jeor Mormont, alors qu'il rêvait de devenir patrouilleur comme son oncle. Persuadé par Sam de l'honneur qui lui est fait, ils prêtent serment à la Garde tous deux devant les anciens dieux[23]. Au cours de cette sortie au-delà du Mur, Fantôme rapporte dans sa gueule une main arrachée à un cadavre.

Jon et Sam font partie du groupe mené par lord Jeor Mormont et ser Jaremy Rykker, qui trouve le propriétaire de la main : Jafer Flowers, qui gît à coté d'un autre cadavre, celui d'Othor, tous deux ayant disparu avec Benjen Stark. Au retour à Châteaunoir avec les deux corps, Jon apprend la mort du roi et l'arrestation de son père pour trahison : il aurait voulu placer lord Stannis Baratheon sur le trône, à la place du prince Joffrey. Jon est abasourdi par cette prétendue traîtrise. Cela lui semble trop en contradiction avec la droiture d'Eddard, mais Jon ne peut s'empêcher de rapprocher cette accusation de sa propre bâtardise : si lord Eddard a pu être déloyal une fois, il a pu recommencer. Le Lord commandant promet d'écrire à Mestre Pycelle pour que lord Eddard puisse prendre le noir, et pour avoir des nouvelles de Sansa et d'Arya. Il regrette que le nouveau roi n'ait pas son oncle Tyrion auprès de lui. Jon approuve, et songe que, s'il arrive malheur à son père, lady Catelyn en sera autant responsable que la reine Cersei. Lord Mormont conclut l'entretien en enjoignant à Jon de ne pas faire de sottises. Mais le soir même, lorsqu'au cours du dîner, ser Alliser Thorne provoque Jon, ce dernier se rue aussitôt sur lui le poignard en main, avant d'être maîtrisé et mis aux arrêts dans sa cellule.

La nuit, Jon est réveillé par un froid glacial. Accompagné de Fantôme, il découvre que le garde placé devant sa chambre a eu le cou brisé. Entendant du bruit, il monte dans l'appartement du lord commandant et y trouve Othor, les yeux bleus brillant dans la nuit, se dirigeant vers la chambre de lord Mormont. Avec l’aide de Fantôme, Jon sauve Mormont mais est gravement brûlé à la main droite[7] (même longtemps après être guéri, il gardera la manie d'ouvrir et de fermer rapidement sa main[27]). Pour le remercier, Mormont lui offre Grand-Griffe, l'épée bâtarde en acier valyrien des Mormont[28].

Mais, quand Jon apprend la mort de son père et le départ en guerre de son frère Robb, il est torturé par le doute quant à son devoir. Malgré les conseils de mestre Aemon (qui lui révèle à cette occasion son ascendance Targaryenne)[28], il décide de se parjurer et de déserter. Mais Sam alerte ses amis (Pyp, Grenn, Halder, Todder et Matthar) qui parviennent à le rattraper (grâce à Fantôme) et à le ramener à Châteaunoir. Mormont, qui s'attendait à cette désertion, sermonne Jon : sa place n'est pas au côté de son frère, mais ici, sur le Mur. Les périls croissent, et, quand les morts reviennent attaquer les vivants, peu importe qui est assis sur le Trône de Fer. Il lui annonce qu'il a décidé de partir en expédition en force au-delà du Mur, pour retrouver Benjen Stark et affronter les sauvageons, qui sont en train de se rassembler. Jon étant son écuyer, il lui demande de faire son choix une fois pour toute : renonçant à secourir ses frères et sœurs, Jon assure le lord Commandant de sa loyauté[9].

Dans ACOK

Dans la forêt hantée

Juste avant le départ de l'expédition, Pyp, Halder et Todder (qui ne partent pas) emmènent Grenn à La Mole pour qu'il y perde son pucelage. Ils proposent à Jon et à Sam de venir aussi, mais Jon refuse en raison de ses vœux, et Sam parce qu'il a peur des prostituées. Alors que l'expédition est sur le point de s'ébranler de Châteaunoir, arrive la nouvelle du couronnement de Robb Stark en tant que roi du Nord. Jon est perturbé par cette nouvelle : son demi-frère est désormais un des plus puissants seigneurs des Sept Couronnes et va vivre dans le luxe, pendant que lui doit affronter les duretés et les dangers d'un frère juré de la Garde de Nuit. Mais, après un échange avec Donal Noye, une nouvelle discussion avec lord Mormont lui permet de réaffirmer sa loyauté définitive envers ses vœux[16].

L’expédition, deux cents hommes de Châteaunoir, ne découvre que des villages sauvageons vides, désertés depuis environ un an[17]. Chez Craster, ils apprennent que Mance Rayder regroupe son peuple dans les Crocgivre, au nord. Lord Mormont décide d’aller les affronter. Au cours de cette étape, Jon fait la connaissance de Vère, une des « filles-épouses » du maître des lieux, enceinte de ses œuvres. Ayant appris de Sam qu'il était frère de roi, elle vient naïvement lui demander protection, pour elle mais surtout pour son futur enfant. Elle pense en effet attendre un garçon, et Craster a coutume d'offrir tous ses fils nouveaux-nés aux Autres. Jon est horrifié, mais il ne peut la prendre avec lui, l'expédition devant s'enfoncer encore plus vers le nord, et lord Mormont ayant interdit tout contact avec les « femmes » de Craster[3].

Le Poing des Premiers Hommes

Poursuivant sa progression, la petite armée prend possession du Poing des Premiers Hommes, ancienne forteresse des Premiers Hommes à la position facilement défendable et s'y retranche en attendant les hommes de Qhorin Mimain, qui doivent arriver en renforts de Tour Ombreuse. Grâce à Fantôme, Jon y découvre, fraîchement enterrées, des armes en verredragon et un cor ancien emballées dans un manteau noir qui semble avoir récemment appartenu à un frère de la Garde[29]. Lord Mormont ne comprend pas comment et pourquoi ces objets sont arrivés là. Jon garde une dague pour lui et distribue les autres objets à ses proches : deux autres dagues pour le Lord commandant et pour Grenn, le cor (qui, bien que nettoyé, se révèle inutilisable), une pointe de lance et plusieurs pointes de flèches pour Sam[4].

Les renforts se font attendre, et les hommes commencent à murmurer. Une nuit, Jon entend cinq ou six hommes, dont Chett et Fauvette, évoquer à voix basse un projet de mutinerie, mais, le lendemain, les hommes de Tour Ombreuse arrivent enfin. Jon mène Quorin (qui l'a immédiatement reconnu comme un Stark) au Lord Commandant. Qhorin suggère à ce dernier d'envoyer trois groupes de cinq patrouilleurs vers les montagnes pour y découvrir les plans des sauvageons. Il se propose pour mener l'un de ces groupes vers le col Museux et désigne pour en faire partie Sieur Dalpont, Ebben,Vipre… et Jon[4].

À la rencontre des sauvageons

Au col Museux, Jon tue son premier homme, un guetteur sauvageon nommé Orell et fait prisonnière Ygrid, une guerrière sauvageonne. Qhorin Mimain lui explique que leur expédition ne peut se permettre de s'encombrer de prisonniers, et le laisse seul avec elle pour qu'il l'exécute. Jon ne peut s'y résoudre, et il finit par laisser la jeune femme s'enfuir[30]. Il fait alors un « rêve de loup » dans lequel il voit son frère Bran sous l'apparence d'un jeune barral doté de trois yeux, mais également l’armée de Mance Rayder regroupée aux sources de la Laiteuse, des milliers d’hommes accompagnés de mammouths et de géants. Fantôme est alors blessé par un aigle, ce qui met fin au rêve. Réveillé, Jon conte sa vision des sauvageons à ses compagnons. La mention des géants les laisse sceptiques, sauf Qhorin. Ils repartent, sans que Fantôme soit revenu. Jon finit par le trouver, blessé par des serres, mais lui et Qhorin le soignent. Repérant alors un aigle sur un piton qui semble les surveiller, Qhorin comprend qu'ils sont repérés et, dès la nuit tombée, les fait revenir sur leurs pas. À la sortie du col, Qhorin demande à Dalpont de rester en arrière pour bloquer leurs poursuivants dont les cors se font entendre[31]. Puis il envoie successivement Ebben et Vipre dans des directions différentes dans l'espoir qu'ils échappent à la traque et puissent renseigner lord Jeor Mormont de l'arrivée de l'armée sauvageonne. Enfin, acculés par leurs poursuivants, Qhorin donne l’ordre à Jon de passer dans le camp des sauvageons pour les espionner. Jon doit alors tuer Qhorin en duel pour gagner la confiance du chef des sauvageons lancés à leur poursuite, Clinquefrac, l'un des lieutenants de Mance Rayder. Malgré tout, Clinquefrac ne croit pas à sa loyauté, mais, l'opinion dominante de son groupe l'oblige à accepter d'emmener Jon vers le camp des sauvageons, lesquels marchent désormais vers le Mur[32].

Dans ASOS

Chez les sauvageons

Jon contemple des géants montés sur des mammouths.
Illustration par ©Amok

Confié par Clinquefrac à la garde d'Ygrid et d'Échalas Ryk, Jon rejoint le camp sauvageon dans la vallée de la Laiteuse. Il est effaré par le nombre des sauvageons, mais aussi par leur indiscipline et le désordre de leur convoi. Amené devant Mance Rayder, il parvient à le convaincre de la sincérité de son ralliement, en expliquant qu'un bâtard sera toujours méprisé dans les Sept Couronnes[21]. Il reçoit alors du roi un manteau en peau de mouton (mais il conserve précieusement son vieux manteau noir, dissimulé sous sa selle) et est confié à Tormund Fléau-d'Ogres, un guerrier de grande taille, hâbleur et bourru, mais avec lequel il se lie vite d'amitié. Avec son groupe, il parcourt la colonne sauvageonne en long et en large, et peut ainsi contempler de près les géants montés sur des mammouths. S'il est vite persuadé que, malgré son écrasante supériorité numérique, la colonne sera très vulnérable aux attaques de ses frères jurés, il ne parvient pas à en savoir plus sur les résultats du séjour aux sources de la Laiteuse, ni sur les projets de Mance Rayder. Ygrid, toujours flanquée d'Échalas Ryk, l'a rejoint et ne lui cache pas qu'elle est éprise de lui. Mais Jon, prenant ses vœux à cœur, fait semblant de ne pas comprendre. Arrivé au Poing des Premiers Hommes, les sauvageons y découvrent le camp retranché de la Garde dévasté par ce qui ne peut qu'avoir été une attaque de spectres. Accusé de traîtrise, marqué au visage par les serres de l'aigle d'Orell, Jon est alors obligé de révéler la présence à la tête de cette expédition de lord Jeor Mormont en personne, qui a confié Châteaunoir à Bowen Marsh. Ygrid vole à son secours en prétendant qu'ils couchent ensembles. Mance ordonne à Jon et Ygrid de se joindre au groupe de Styr et Jarl, chargé de passer le Mur pour prendre Châteaunoir à revers[33].

Soumis à la surveillance constante d'un Jarl méfiant, Jon ne peut rien tenter pour avertir ses anciens frères jurés du péril qui les menace. Il doit en outre désormais céder aux avances d'Ygrid pour rendre sa désertion de la Garde crédible. Au début, il est torturé par le remord d'avoir parjuré son serment, mais la découverte des plaisirs charnels et l'approfondissement de sa relation amoureuse avec Ygrid l'emportent sur ses regrets. Arrivé au pied du Mur, quelque part entre La Roque et Griposte, il se sépare de Fantôme qu'il envoie vers Châteaunoir en espérant que Bowen Marsh comprendra ce signe comme signifiant de l’arrivée des sauvageons[14]. Ygrid et lui franchissent le Mur avec Styr et ses hommes (Jarl périssant dans l'escalade), Ygrid révélant alors à Jon que le projet de destruction de cet obstacle par le Cor de l'Hiver n'est plus qu'un rêve, les recherches dans les tombes aux sources de la Laiteuse ayant été infructueuses, et ayant en outre libéré un grand nombre d'ombres[34].

Retour à Châteaunoir

Une fois de l'autre côté du Mur, Jon désespère de parvenir à s'échapper pour alerter Châteaunoir, redoutant le massacre que Styr et ses Thenns risquent d'y faire. Mais il n'a pas gagné la confiance de ses compagnons et reste sous surveillance. Même dans ses rapports avec Ygrid, et bien que toujours amoureux, il prend conscience des différences culturelles irréductibles entre le peuple libre et les habitants des Sept Couronnes. Arrivé dans un petit village au bord d'un lac, la troupe s'y abrite d'un violent orage et surprend un voyageur âgé à cheval. Styr ordonne à Jon de le tuer, mais celui-ci refuse, et c'est Ygrid qui égorge le prisonnier. Alors que les Thenns vont mettre Jon à mort, un loup-garou surgit de l'orage et égorge quelques sauvageons (Jon ne le reconnaît pas, mais il s'agit d'Été, qui accompagne Bran, alors caché avec ses compagnons de voyage dans la tour fortifiée au milieu du lac[35]). Profitant de la confusion, Jon parvient à s’échapper sur le cheval du prisonnier, malgré une flèche dans la cuisse[36]. Il rejoint Châteaunoir où il alerte le fort et retrouve Donal Noye, Pyp et Grenn. Il apprend alors que le lord Commandant a été assassiné chez Craster par des frères de la Garde et que Sam a tué un Autre avec sa dague en verredragon[37].

Une terrible bataille contre les Thenns s'ensuit. Jon posté par Donal Noye au sommet de la tour du Roi avec Sourd-Dick Follard et Satin, arrose de ses flèches les assaillants. Châteaunoir tient bon, mais, après la bataille, Jon retrouve Ygrid agonisante, frappée à la poitrine par une flèche (mais pas l'une des siennes). Elle meurt dans ses bras[38].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Châteaunoir.

Le calme n'est que de courte durée. Mance Rayder arrive rapidement avec sa gigantesque armée et lance les mammouths et les géants contre la porte. Donal Noye qui assurait le commandement meurt et c’est Jon qui doit le remplacer[39]. Il organise alors la défense pour soutenir le siège et réussit à repousser les assauts des sauvageons. Mais il est emprisonné pour trahison et pour s'être parjuré par ser Alliser Thorne qui est revenu de Fort-Levant avec Janos Slynt et des renforts dépêchés par Cotter Pyke. Janos et Alliser l’envoient traiter avec Mance Rayder mais ils lui ordonnent également de le tuer. Là, Jon voit le Cor de l'Hiver que Mance prétend avoir finalement trouvé. C'est à ce moment qu'arrivent les armées du roi Stannis Baratheon qui mettent en déroute celle de Mance.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille du Mur.

Mance est finalement capturé et Stannis propose à Jon de devenir le seigneur de Winterfell et de lui jurer fidélité en embrassant la foi de R'hllor. Mais Jon qui vient de retrouver Fantôme ne veut plus se parjurer et prend réellement conscience du lien qui existe entre son loup et les anciens dieux. C'est alors que l'élection du 998ème lord Commandant de la Garde de Nuit rend son verdict. A sa grande surprise, Jon est élu sur proposition d'Eddison Tallett et grâce à l'aide de Sam qui arrive à persuader Cotter Pyke et ser Denys Mallister de reporter leurs voix sur Jon. L'intervention inattendue du vieux corbeau de Jeor Mormont qui se pose sur son épaule et l'appelle par son nom, est un facteur déterminant de plus dans cette élection[40].

Dans AFFC

Ce tome couvrant la même période que le début d'ADWD, tome où Jon Snow est PoV, les évènements le concernant sont relatés dans la section suivante.

Dans ADWD

Le bûcher d'un roi

Le lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow prend des mesures d'urgence pour pallier les pertes de la Garde de Nuit et la destruction partielle de Châteaunoir : il instaure un entraînement journalier au tir à l'arc pour tous les frères noirs et ordonne aux hommes du génie d'Othell Yarwyck la réparation du grand escalier qui mène au sommet du Mur. Mais il doit aussi réfléchir à plus long terme sur la stratégie à adopter pour que la Garde continue à remplir son office de protection des Sept Couronnes. Il doit en effet faire face aux exigences du roi Stannis, envers qui il reste redevable[41], mais sans pour autant rompre avec la neutralité de la Garde dans les conflits internes aux Sept Couronnes[42]. En outre, la cohabitation des hommes du roi avec les frères noirs n'est pas sans tensions, notamment du fait de l'attitude de Mélisandre, qui proclame la fausseté des dieux autres que R'hllor (les Sept comme les anciens dieux)[43]. Jon sait qu'il doit donc agir avec prudence, mais que les périls sont pressants.

Lorsque le roi Stannis lui réclame les forts inoccupés de la Garde de Nuit en plus du Don et de Fort Nox qu'il lui a déjà cédés, Jon s’y oppose obstinément, et le roi finit par lui accorder une année pour garnir les forts. Jon tente également de le convaincre de l'intérêt de conserver Mance Rayder en vie afin d’obtenir la fidélité des sauvageons, mais Stannis, bien que conscient de cela, reste intransigeant quant au respect de la loi. Mélisandre estime toutefois que Jon n'a peut-être pas tort ; elle l'avertit par ailleurs qu'elle a vu dans ses flammes qu'il était menacé de mort par des ennemis nombreux, certains dissimulant leurs intentions derrière des sourires[41].

Jon décide, en accord avec mestre Aemon, d'envoyer le vieux mestre, Vère et Sam à Villevieille, accompagnés du fils de Mance Rayder et Della, afin de protéger le bébé, mais aussi le mestre de Mélisandre d'Asshaï, qui est persuadée de la nécessité de sacrifier un fils de roi à sa cause. L'enfant est interverti avec celui de Vère qui restera sur le Mur, Jon espérant que Stannis n'aura pas la cruauté de le faire brûler quand il lui aura révélé la vérité. De plus, il souhaite que Sam devienne un mestre et remplace Aemon comme conseiller. Mestre Aemon lui conseille alors de « tuer l'enfant qui est en lui » pour pouvoir agir durement, comme il l'avait déjà conseillé à son frère Aegon V Targaryen lors de son accession au trône. Il l'incite également à informer Port-Réal que, si Stannis Baratheon aide la Garde de Nuit contre ses adversaires d'au-delà du Mur, l'ordre conserve néanmoins sa neutralité dans les affaires internes aux Sept Couronnes[42].

Après leur départ, Jon décide de rouvrir les forts de la Glacière et Griposte en nommant respectivement Bedwyck et Janos Slynt à leur tête. Ce dernier refusant cet ordre se voit condamné à mort par Jon qui le décapite devant tous ceux présent, frères jurés, sauvageons, hommes du roi et Stannis lui-même, qui approuve d'un signe de la tête la décision du lord Commandant[42]. Il fait aussi affecter ses amis Pypar et Grenn à Fort-Levant, et Halder et Todder à Tour Ombreuse, estimant que ses nouvelles fonctions lui interdisent désormais toute camaraderie avec ses frères[43].

Avec une bonne partie de la garnison de Châteaunoir, Jon assiste ensuite à la crémation de Mance Rayder et du Cor de l'Hiver devant les sauvageons captifs depuis la bataille du Mur. Alors que le feu commence à consumer le roi d'au-delà du Mur, lord Jon Snow le fait abattre par ses archers. Après ce sacrifice, une grande partie des sauvageons fait sa soumission au roi Stannis, les autres étant libres de retourner au-delà du Mur. Le soir même, Jon fait part à Clydas de ses doutes quant à l'authenticité d'Illumination[43]. Par la suite, Mélisandre démontre à Jon qu’elle domine désormais Clinquefrac à l'aide d'un petit rubis que le chef sauvageon porte à son cou, magiquement lié à celui de la prêtresse rouge[44].

Après une inspection des réserves de vivres (qui baissent de façon très inquiétante du fait de la présence des hommes du roi Stannis et des sauvageons) en compagnie de Bowen Marsh, Jon se rend auprès du roi. Alors que ce dernier lui dévoile vouloir prendre Fort-Terreur à l’aide de ses troupes, des sauvageons sous son commandement et des forces de la maison Karstark, Jon le convainc de laisser les sauvageons au Mur contre l'assurance d'obtenir près de trois mille hommes supplémentaires pour son armée. En effet, Jon lui suggère d’aller dans les montagnes à la rencontre des divers clans afin d'obtenir leur soutien, puis de les mener vers Motte-la-Forêt. En reprenant ce fief, Stannis concurrencerait lord Roose Bolton dans le combat contre les Fer-nés et lancerait ainsi un message fort à tous les seigneurs du Nord[44].

Une fille grise sur un cheval

Après le départ du roi Stannis Baratheon vers le sud, lord Jon Snow poursuit la politique initiée par ce dernier de ralliement des sauvageons, malgré la désapprobation de Bowen Marsh (mais Jon ressent de plus en plus le manque de conseillers et de seconds avisés et compétents à ses côtés) : il se rend à La Mole où sont parqués les vaincus ralliés après la bataille du Mur et propose à ceux d'entre eux qui le peuvent de s'engager aux côtés de la Garde de Nuit pour tenir le Mur et lutter contre les Autres. Grâce à la soixantaine de volontaires (dont vingt piqueuses), il espère pouvoir ouvrir trois forts supplémentaires[45].

Le jour même ou Jon envoie trois patrouilles au-delà du Mur, un courrier de lord Ramsay Bolton, sire de Corbois, arrive à Châteaunoir, informant la Garde de Nuit de la prise de Moat Cailin aux Fer-nés et de la convocation de tous les seigneurs du Nord à Tertre-bourg pour prêter allégeance à lord Roose Bolton. Jon apprend aussi le projet de mariage de lord Ramsay avec sa jeune sœur lady Arya Stark, qu'il croyait morte avec leur père à Port-Réal. La prêtresse rouge Mélisandre, que le roi Stannis Baratheon a laissée au Mur après son départ pour Motte-la-Forêt, lui affirme néanmoins que ses flammes lui ont révélé que ses patrouilleurs seront tués, mais que sa sœur fuira bientôt son mariage, chevauchant vers lui, et elle lui offre son aide, qu'il refuse d'abord[46]. Mais, lorsque les têtes énuclées de trois des patrouilleurs sont retrouvées au-delà du Mur devant la porte de Châteaunoir, il accepte de parler à la prêtresse rouge, qui l'amène alors devant Clinquefrac. Révulsé, Jon Snow refuse toute aide de ce dernier, ce qui oblige Mélisandre à lui révéler qu'il s'agit en fait de Mance Rayder, qu'elle dissimule sous l'apparence du Seigneur des Os grâce à un sortilège. Passé sa stupéfaction, le lord Commandant accepte que l'ex-roi d'au-delà du Mur parte au-devant de sa sœur[27], lui faisant fournir des montures et six jeunes et jolies piqueuses dont Mance lui donne les noms. Mais, une fois Mance parti, Jon regrette ce geste, car il se défie de lui, et plus encore de la prêtresse rouge[13].

Malgré les nouvelles objections de Bowen Marsh, Jon, accompagné de Fantôme (avec lequel il a de plus en plus souvent l'impression de ne former qu'un, même sans dormir), prend la tête de l'escorte d'une dizaine d'hommes, accompagnant six novices (dont deux anciens sauvageons) devant prononcer leurs vœux devant le bosquet de barrals dans la forêt hantée. En chemin, il informe Emmett-en-fer qu'il a l'intention de lui confier le commandement de Longtertre, avec une garnison entièrement composée de sauvageonnes ralliées. Deux autres forts vont également être réouverts : Noirlac et Sablé. Arrivés au cercle de barrals, les frères noirs y surprennent un petit groupe de fuyards sauvageons, dont un géant. Le combat est évité de justesse grâce à Cuirs, qui parvient à convaincre le géant et ses compagnons d'accepter l'hospitalité de Châteaunoir. Au retour dans son logis, le lord Commandant prend connaissance d'une lettre du roi Stannis, l'informant de la prise de Motte-la-Forêt, et de sa décision de marcher sur Winterfell pour y empêcher le mariage d'Arya avec lord Ramsay[13].

Toujours sans nouvelles des patrouilleurs en mission au-delà du Mur, Jon décide d’envoyer Val, la princesse sauvageonne, à la recherche de Tormund Fléau-d'Ogres, pour lui proposer de rallier les sauvageons à la Garde de Nuit et se défendre ensemble contre la menace des Autres. Après son départ, Jon Snow reçoit à sa demande Bowen Marsh, accompagné d'Othell Yarwyck et de septon Cellador. Il demande d'abord à Othell des nouvelles de l’avancement de la rénovation de Fort-Nox, destiné à accueillir la reine Selyse Baratheon, et lui propose l'assistance du géant (nommé Wun Wun), qu'Othell préfère refuser. Puis Bowen en vient au but ; il critique d'abord la nomination de Cuirs comme maître d’armes, ainsi que celle de Satin comme écuyer du lord Commandant. Le septon s’inquiète également de la présence des deux cadavres conservés dans les cellules de glace du Mur sous bonne garde, et il voit presque un sacrilège dans la réponse de Jon, qui explique vouloir les garder à titre d’expérience pour approfondir leur connaissance de l’ennemi. Enfin, le lord Commandant explique à ses interlocuteurs la teneur de la mission de Val, avanr de leur apprendre qu’une sorcière des bois, la mère Taupe, mènerait de nombreux sauvageons à Durlieu, où ils espèrent trouver le secours d'une flotte. Les officiers de la Garde de Nuit se félicitent presque de leur probable mort prochaine en ce lieu maudit, et Jon ne parvient pas à leur faire comprendre que ces milliers de sauvageons seraient plus utiles vivants à défendre le Mur à leurs côtés, plutôt que morts et devenus spectres au service des Autres[47].

Arrivant de Fort-Levant, la reine Selyse Baratheon et sa suite font étape à Châteaunoir avec l'intention proclamée de s'installer à Fort-Nox. Hautaine et autoritaire, la reine ne cache pas à Jon sa piètre opinion de Cotter Pyke, avant d'aller s'installer à la tour du Roi, où elle va retrouver lady Mélisandre. Dans sa suite, Jon salue Tycho Nestoris, un Braavien émissaire de la Banque de Fer, venu proposer le soutien de son employeur au roi Stannis, en échange de son engagement à rembourser les dettes du Trône de Fer. Jon négocie durement avec lui un emprunt important, afin de permettre à la Garde d'acquérir des vivres pour tenir jusqu'au printemps. En outre, en échange de son aide pour que Tycho retrouve le roi Stannis, il obtient le prêt de ses navires pour compléter la flotte de Cotter Pyke, destinée à secourir les sauvageons à Durlieu (soit onze navires en tout, mais dont le départ est retardé par les tempêtes[48]). Accompagnant ensuite son hôte au réfectoire, il échange quelques mots avec ser Axell Florent, Main de la reine Selyse, qui souhaite savoir où se trouve Val, dont la réputation de beauté semble beaucoup l'intéresser. Jon est obligé de lui refuser sèchement toute information et quitte la salle. Dans la nuit, il est réveillé en sursaut, car la fille grise sur un cheval agonisant, annoncée par Mélisandre, vient d'arriver. Il ne s'agit pas d'Arya, mais d'Alys Karstark, fille de feu lord Rickard Karstark, fuyant son cousin Cregan qui veut l’épouser afin de devenir l'héritier de Karhold en cas de décès d'Harrion Karstark. Alys révèle en outre à Jon la fourberie d'Arnolf Karstark, père de Cregan et gouverneur de Karhold, qui s'est publiquement déclaré en faveur de Stannis, mais est en fait de connivence avec lord Roose Bolton et compte se retourner contre le roi une fois aux portes de Winterfell[22]. Jon fait immédiatement envoyer un corbeau à Motte-la-Forêt pour en informer Stannis[48].

Jon Snow décide alors d'aider la jeune fille, organisant son mariage avec Sigorn, le nouveau Magnar de Thenn. La cérémonie est célébrée conformément aux rites du Maître de la Lumière. Ainsi est fondée la maison Thenn, Sigorn se trouvant désormais en position de se proclamer seigneur de Karhold et de récupérer le fief des Karstark en cas d'extinction de la branche aînée. Évidemment, ce choix n’est pas au goût de tous, notamment de certains chevaliers de la reine Selyse Baratheon, qui auraient souhaité contracter personnellement ce mariage, eux-mêmes ayant perdu leurs fiefs méridionaux en suivant le roi Stannis Baratheon. Le festin suivant le mariage se déroule dès lors dans une ambiance tendue[48].

Cregan Karstark, le cousin d'Alys, arrive par la suite avec plusieurs hommes d'armes afin de la ramener à Karhold. Mais Jon Snow les fait arrêter à La Mole avant qu'ils n'aient le temps d'atteindre Châteaunoir, ordonnant qu'ils soient enfermés dans des cellules de glace[48].

Négociations

Plus tard, toujours dans l'optique d'armer la Garde dans la lutte contre les Autres en proposant un ralliement aux sauvageons, lord Jon Snow décide d’envoyer Val, la princesse sauvageonne, à la recherche de Tormund Fléau-d'Ogres. Malgré le serment qu'elle a fait au lord Commandant de la Garde de Nuit lord Snow, qui s'en était vu confier la garde avec insistance par le roi Stannis Baratheon [47], les autres frères jurés ne sont guère rassurés quant à son retour.

Val revient toutefois avec la réponse que Jon attendait : Tormund consent à la discussion et après d’âpres négociations, il accepte les conditions imposées. Accompagné de tous les sauvageons qu’il aura convaincus de passer le Mur selon les termes convenus, son passage sera autorisé et les sauvageons profiteront de l’abri du Mur en garnissant les châteaux de la Garde pour tenir le Mur contre les Autres. Hormis leurs fourrures et leurs armes, toute possession de valeur sera confisquée et rassemblée afin de constituer de quoi acquérir de la nourriture pour nourrir tout le peuple libre au sud du Mur. De plus, afin de garantir la bonne foi et le comportement du peuple libre, une centaine de garçons entre huit et seize ans, dont de nombreux fils de chefs sauvageons, serviront d’otages, le « prix du sang » selon Tormund[49].

Ces négociations avec les sauvageons ne sont pas du goût de tous : Jon doit tout d'abord convaincre la reine Selyse Baratheon. Celle-ci fait en effet étape à Châteaunoir lors du voyage devant l'amener dans sa nouvelle demeure de Fort-Nox[22], mais semble peu pressée de rejoindre sa destination. Si la reine approuve l'accueil des sauvageons, y voyant la poursuite de la politique initiée par son royal mari, elle n’apprécie pas que ceux-ci ne soient pas obligés de jurer fidélité au couple royal, ni de se convertir à la religion de R'hllor, comme ce fut le cas pour les captifs après la bataille du Mur, sans compter le déplaisir de l’arrivée prochaine des géants survivants et de leurs mammouths via Fort-Levant[49].

La discussion n’est pas facile non plus avec les chefs des clans Norroit et Flint, et avec les officiers de la Garde de Nuit. Les premiers sont cependant convaincus lorsque Jon leur apprend l'existence des otages. Bowen Marsh, comme toujours le plus critique, doute ouvertement du jugement de Jon en lui rappelant les vœux jurés, mais le lord Commandant lui rétorque que ce serment les engage justement à défendre les hommes, ce à quoi il s’échine en employant ces humains que sont les sauvageons pour se défendre contre un ennemi bien plus dangereux, les Autres[49].

Le matin du jour convenu pour la reddition de Tormund et de ses compagnons, Jon fait un rêve étrange, où il est seul à défendre le Mur contre des spectres. Il est réveillé par le corbeau de Mormont qui, pour la première fois, l'appelle par son nom complet, « Jon Snow ». Conscient de l'importance du jour et des risques encourus, il prend son petit-déjeuner avec ses officiers et leur donne ses ultimes consignes. Enfin, la porte s'ouvre, et Tormund se présente devant elle. Les cent otages passent d'abord, dont plusieurs fils de chef, et parmi eux Dryn, le propre fils de Tormund, que Jon s'engage à prendre comme page. Puis viennent les guerriers et le reste du peuple libre, avec montures, chariots, traineaux et bétail. À la fin du jour, alors que la neige tombe, les derniers arrivent enfin, et parmi eux Borroq avec son sanglier, que Jon reconnaît immédiatement comme un change-peau. Trois mille cent dix-neuf sauvageons passent au total le Mur (d’après le compte de Bowen Marsh). Dernier à repasser sous le Mur, Jon se rend ensuite dans ses appartements, où Clydas lui remet une missive catastrophique de Cotter Pyke depuis Durlieu : cinq navires perdus, des tempêtes rendant la mer inaccessible, des conflits entre sauvageons, Braaviens et hommes de la Garde, et des créatures mortes dans les bois et les eaux…[50]

Décisions et conséquences

Jon décide de monter une expédition de secours vers Durlieu, en passant par voie de terre. Il demande à Tormund Fléau-d'Ogres de revenir de Chêne Égide avec une centaine d'hommes pour l'accompagner. En attendant son arrivée, il demande également l'aide de la reine Selyse Baratheon, mais celle-ci la lui refuse, préférant que les sauvageons restés au-delà du Mur périssent. Elle annonce à cette occasion qu'elle reconnait Gerrick Sangderoi comme seul roi légitime des sauvageons, fondateur de la maison Barberouge, et que sa Main, ser Axell Florent, et deux de ses fidèles chevaliers vont épouser chacun l'une des trois filles de Gerrick. Enfin, elle ordonne que Val lui soit envoyée, afin qu'elle apprenne auprès d'elle ses devoirs en tant que future épouse de ser Patrek du Mont-Réal. Quittant la salle d'audience, Jon est rattrapé par Mélisandre, qui lui explique qu'elle n'est pas intervenue, car elle a vu dans ses flammes que nul ne reviendra de Durlieu. Jon lui reproche alors amèrement ses autres prédictions erronées, et l'absence de nouvelles à propos de la mission de Mance Rayder. Mélisandre lui annonce qu'il recevra des réponses des cieux, et qu'il devra alors l'écouter[51].

Jon se rend ensuite à ses appartements, où il a convoqué Othell Yarwyck et Bowen Marsh pour recueillir leurs conseils. Il constate que Fantôme (qu'il a enfermé pour éviter tout combat avec le sanglier de Borroq) est inhabituellement agité et agressif. Quant à ses officiers, ils se montrent de plus en plus opposés à ses décisions, et campent sur des positions hostiles à toute démarche d'aide vers les sauvageons. Excédé, Jon les congédie. Arrive peu après Tormund, qui s'enferme avec lui pour préparer l'expédition, mais ils sont interrompus par un Clydas tremblant, venu en toute hâte apporter une lettre cachetée d'une coulée de cire rose, et portant pour seule adresse « Bâtard ». Après avoir lu la lettre en silence, Jon ordonne que Clydas soit raccompagné à ses appartements. Resté seul avec Tormund, il lui lit la lettre, qui est signée « Ramsay Bolton, Lord légitime de Winterfell ». L'auteur de cette lettre, qui traite abondamment Jon de bâtard, affirme avoir vaincu et tué Stannis après sept jours de bataille, récupéré son épée magique Illumination, capturé Abel le barde qui était en réalité Mance Rayder, et écorché les six piqueuses qui l'accompagnaient. Il ordonne que Jon lui livre son épouse, la reine Selyse, la princesse Shôren, la « sorcière rouge », la princesse sauvageonne Val et son « petit prince », et son serviteur Schlingue. Sinon, il menace de venir les chercher et de tuer Jon. Tous deux continuent de discuter pendant deux heures, puis ils se rendent ensemble à la salle aux Écus[51].

Là, devant une assemblée très majoritairement composée de sauvageons (mais avec quelques frères noirs, dont Othell Yarwyck, Bowen Marsh et leurs hommes, deux chevaliers hommes de la reine, ainsi que Mélisandre), Jon annonce que Tormund se rendra à Durlieu, et qu'il lui donnera autant d'hommes que nécessaire. Interpellé par Borroq sur ce qu'il fera pendant ce temps, Jon donne alors lecture de la lettre de Ramsay, puis annonce son intention de marcher sur Winterfell, sans aucun homme de la Garde, mais avec tous ceux qui voudront l'accompagner. Cette annonce provoque un grand tumulte, de nombreux chefs manifestant leur accord (les frères noirs, les hommes de la reine et Mélisandre s'éclipsant alors). Quittant la salle, Jon se dirige vers la tour du Roi avec l'intention d'informer la reine Selyse de ces derniers évènements, puis d'aller voir Mélisandre, lorsque des hurlements venant de la tour d'Hardin l'arrêtent. Là, il voit le géant Wun Wun, blessé et effrayé, en train de fracasser le cadavre démembré de ser Patrek du Mont-Réal contre un mur. Tentant de ramener le calme, il ordonne à ses hommes de contenir la foule qui accourt, lorsque Wick Taillebois lui assène un coup de poignard à la gorge. Jon, interloqué, sent son sang couler entre ses doigts quand il porte la main au côté de son cou. « Pourquoi ? » demande-t-il. Wick lui répond « Pour la Garde » et lui assène un deuxième coup mais cette fois-ci Jon lui bloque le bras et le force à lâcher le poignard. Wick s'écarte et Jon tente de dégainer son épée, mais les forces lui manquent. À cet instant, Bowen Marsh, en pleurant et en disant également « Pour la Garde », lui assène un coup de poignard dans le ventre. Jon tombe à genoux, retire le poignard resté dans son ventre et murmure « Fantôme ». Il reçoit un troisième coup entre les épaules et s'effondre face contre terre dans la neige. Il ne sent pas le quatrième coup, seulement le froid…

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Jon Snow est interprété par l'acteur Kit Harington dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Voir aussi

Articles de l'encyclopédie

Productions de lagardedenuit.com

Icone star.png "De la parenté de Jon Snow", article de blog écrit par Evrach.
Icone star.png "Jon Snow et le symbolisme de la royauté", article de blog écrit par Evrach.
Icone star.png "Trois couronnes a le Dragon", article de blog écrit par Evrach.

Notes et références

Notes

  1. Lorsqu'ils le voient pour la première fois, tant Craster que Qhorin Mimain le reconnaissent immédiatement comme le fils d'Eddard Stark (cf. A Clash of Kings, Chapitre 24, Jon et A Clash of Kings, Chapitre 44, Jon).
  2. Il n'est cependant pas évident que ce soit réellement le cas ; en effet, il est probable que, même si Jon est l'aîné, lord Eddard ait préféré présenter Robb comme plus vieux afin d'éviter toute ambiguïté sur l'identité de l'héritier légitime de Winterfell.
  3. Robb et Jon sont alors de jeunes garçons (cf. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon).

Références

  1. Interview audio de George R. R. Martin par Random House
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Game of Thrones, Chapitre 06, Jon.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 A Clash of Kings, Chapitre 24, Jon.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 A Clash of Kings, Chapitre 44, Jon.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  6. 6,0 et 6,1 A Game of Thrones, Chapitre 42, Jon.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 A Game of Thrones, Chapitre 53, Jon.
  8. 8,0 et 8,1 A Game of Thrones, Chapitre 61, Jon.
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 A Game of Thrones, Chapitre 71, Jon.
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  11. A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  12. A Clash of Kings, Chapitre 46, Catelyn.
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 A Dance with Dragons, Chapitre 36, Jon.
  14. 14,0 et 14,1 A Storm of Swords, Chapitre 27, Jon.
  15. 15,0 et 15,1 A Game of Thrones, Chapitre 20, Jon.
  16. 16,0 et 16,1 A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon.
  17. 17,0 et 17,1 A Clash of Kings, Chapitre 14, Jon.
  18. 18,0 et 18,1 A Game of Thrones, Chapitre 11, Jon.
  19. A Game of Thrones, Chapitre 38, Bran.
  20. A Game of Thrones, Chapitre 51, Arya.
  21. 21,0, 21,1 et 21,2 A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 A Dance with Dragons, Chapitre 45, Jon.
  23. 23,0 et 23,1 A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon.
  24. A Game of Thrones, Chapitre 14, Tyrion.
  25. A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion.
  26. A Game of Thrones, Chapitre 27, Jon.
  27. 27,0 et 27,1 A Dance with Dragons, Chapitre 32, Mélisandre.
  28. 28,0 et 28,1 A Game of Thrones, Chapitre 61, Jon.
  29. A Clash of Kings, Chapitre 35, Jon.
  30. A Clash of Kings, Chapitre 52, Jon.
  31. A Clash of Kings, Chapitre 54, Jon.
  32. A Clash of Kings, Chapitre 69, Jon.
  33. A Storm of Swords, Chapitre 16, Jon.
  34. A Storm of Swords, Chapitre 31, Jon.
  35. A Storm of Swords, Chapitre 41, Bran.
  36. A Storm of Swords, Chapitre 42, Jon.
  37. A Storm of Swords, Chapitre 49, Jon.
  38. A Storm of Swords, Chapitre 56, Jon.
  39. A Storm of Swords, Chapitre 65, Jon.
  40. A Storm of Swords, Chapitre 80, Jon.
  41. 41,0 et 41,1 A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon.
  42. 42,0, 42,1 et 42,2 A Dance with Dragons, Chapitre 08, Jon.
  43. 43,0, 43,1 et 43,2 A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon.
  44. 44,0 et 44,1 A Dance with Dragons, Chapitre 18, Jon.
  45. A Dance with Dragons, Chapitre 22, Jon.
  46. A Dance with Dragons, Chapitre 29, Jon.
  47. 47,0 et 47,1 A Dance with Dragons, Chapitre 40, Jon.
  48. 48,0, 48,1, 48,2 et 48,3 A Dance with Dragons, Chapitre 50, Jon.
  49. 49,0, 49,1 et 49,2 A Dance with Dragons, Chapitre 54, Jon.
  50. A Dance with Dragons, Chapitre 59, Jon.
  51. 51,0 et 51,1 A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon.