Épisode 13

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Ce qui est mort ne saurait mourir
Informations
V.O. What Is Dead May Never Die
Réalisation Alik Sakharov
Scénario Bryan Cogman
Date de diffusion initiale Miniusa.png 15 avril 2012
Audiences 3,8 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 2
Les Contrées nocturnes Le Jardin des os

Ce qui est mort ne saurait mourir est le troisième épisode de la saison 2 de la série télévisée adaptée de la saga Le Trône de Fer qui couvre les événements du second tome en version originale, A Clash of Kings. Il s'agit du treizième épisode de la série télévisée.

Synopsis

Au-delà du Mur, Craster fait irruption dans son manoir en traînant Jon Snow derrière lui. Furieux que ce dernier l’ait suivi dans la forêt, il exige le départ des hommes de la Garde de Nuit[N 1]. Pendant que Sam soigne les blessures de Jon, le lord Commandant les rejoint et interroge Jon, qui relate alors ce qu’il a vu, et comprend que lord Jeor Mormont est au courant des pratiques de Craster. Lord Mormont lui explique que les fils de ce dernier sont des offrandes pour des dieux plus cruels que ceux qu’ils servent eux-mêmes. Jon, toujours choqué, traite Craster de monstre, mais le lord Commandant lui explique la nécessité de pouvoir s’appuyer sur des sauvageons tels que lui, notamment lorsque les patrouilleurs, comme Benjen Stark, se retrouvent en danger de mort. Jon explique ensuite avoir vu quelque chose se saisir de l’enfant. Jeor Mormont, visiblement inquiet, répond qu’ils seront certainement amenés à revoir cette chose, quelle qu'en soit la nature. Au lever du soleil, alors que la Garde de Nuit s’apprête à lever le camp, Sam rejoint discrètement Vère et lui offre le seul souvenir qu’il a conservé de sa mère avant son départ pour le Mur : un dé à coudre. À l'époque, sa mère l'utilisait pendant qu'il lui faisait la lecture, jusqu'à ce que son père le leur interdisent. La jeune fille refuse d'abord, mais finit par accepter lorsque Sam promet de revenir le chercher[N 2].

À Winterfell, Bran a un autre rêve dans lequel il se trouve dans la peau de son loup-garou, Été. Il se confie ensuite à mestre Luwin sur ces rêves très réels où il ressent tout ce que ressent Été. Il fait le rapprochement avec les vieilles histoires que lui racontait Vieille Nan sur des gens dotés de pouvoirs magiques, capables de vivre dans la peau des animaux. Le vieil homme lui dit que ces histoires sont justement des histoires, et que si de telles personnes ont réellement existé, elles ont maintenant disparu comme beaucoup d’autres choses. Il ajoute ensuite que ce ne sont que des rêves. Bran n’est pas convaincu et explique que ses rêves sont réels, comme lorsqu’il avait rêvé, en même temps que son jeune frère Rickon de la mort de leur père. Mestre Luwin montre alors sa chaîne à Bran et plus particulièrement le maillon en acier valyrien que seul un mestre sur cent parvient à obtenir, et qui prouve qu’il a étudié les grands mystères du monde. Il avoue s’être essayé à la magie dans sa jeunesse, mais sans plus de résultats que les autres. Il conclut en expliquant que la magie a peut être été puissante autrefois, mais dorénavant elle ne fait plus partie de ce monde, tout comme les dragons, les géants et les enfants de la forêt qui ont sombré dans l’oubli.

Dans les terres de l'Orage, Renly Baratheon, autoproclamé roi des Sept Couronnes, assiste à un tournoi donné en son honneur au côté de son épouse, lady Margaery Tyrell. Lady Catelyn Stark, émissaire du roi du Nord Robb Stark, arrive et assiste à la fin du combat qui oppose ser Loras Tyrell à un mystérieux combattant. Ce dernier parvient à vaincre le Chevalier des Fleurs, et s’avère être une femme, Brienne de Torth. En récompense de sa victoire, elle réclame l’honneur de faire partie de la Garde Royale de Renly[N 3]. Ce dernier accepte malgré l’indignation générale suscitée par cette demande. Catelyn est ensuite amenée devant Renly qui lui promet de faire payer les Lannister pour le meurtre de son mari et de lui apporter la tête du roi Joffrey lorsqu’il aura pris possession de Port-Réal. Après un bref mais vif échange avec ser Loras à propos du roi Robb, Catelyn, Brienne et Renly déambulent dans le camp, et le roi lui expose alors avec fierté avoir cent mille hommes sous son commandement. Mais Catelyn pense que ces soldats ne sont pas préparés pour l’hiver qui approche, et elle reproche à Renly de prendre cette guerre comme un jeu. Elle est alors conduite à sa tente par Brienne, qui refuse d’être appelée « lady » Brienne.

À Pyk, lord Balon Greyjoy explique sa stratégie militaire à Theon et Yara. Son objectif est de profiter de l’absence de Robb et de son armée, qui combattent les Lannister dans les terres de l'Ouest, pour s’emparer du Nord où seul Winterfell sera capable d’offrir un semblant de résistance. Il confie pour cela trente navires à Yara, qui devra commencer par s’emparer de Motte-la-Forêt, mais qu’un seul, la Chienne de mer, à Theon, qui aura la tâche ingrate de piller les villages de pécheurs situés le long de la côte des Roches. Vexé et humilié par les railleries de sa sœur, Theon suggère plutôt de s’allier à Robb afin d’éviter les représailles de ce dernier et affirme que cela leur permettrait d’obtenir en récompense Castral Roc. Mais Balon ne veut rien entendre et après avoir reproché à son fils de vouloir protéger les Stark, il lui rappelle la devise des Greyjoy « Nous ne semons pas », et le fait qu’ils ont à s’emparer de ce qui est leur, non à le quémander. Il affirme ensuite que son fils est devenu faible au contact des Stark, mais Theon lui rappelle qu’il n’était pas volontaire pour leur être confié, et que c’est bien son père qui, s'étant soumis à Robert Baratheon après l’échec de sa rébellion, l’a envoyé au loin comme un chien. Furieux de ces propos, Balon gifle son fils avant de quitter la pièce. Avant de partir, Yara met en doute la capacité de son frère à se dresser contre son « autre famille » et lui dit de faire son choix rapidement, car les navires de guerre partiront avec ou sans lui[N 4].

À Port-Réal, Tyrion doit faire face à la colère de Shae qui ne supporte plus de rester enfermée dans les appartements de la Main du Roi. Il lui explique vouloir la faire travailler dans les cuisines afin de mieux la dissimuler aux yeux de Cersei qui pourrait se servir d’elle comme moyen de pression sur lui, mais la jeune femme refuse catégoriquement. Dans ses appartements, Cersei dîne avec Tommen, Myrcella et Sansa. La jeune sœur de Joffrey demande quand aura lieu le mariage entre son grand frère et Sansa. Cersei répond qu’ils devront attendre la fin de la guerre. Sansa, qui peine à retenir ses larmes, est obligée de prétendre avoir hâte d’épouser Joffrey. Cependant, elle a du mal à cacher son émotion lorsque Tommen évoque la possibilité que Joffrey ne tue Robb, ce que le jeune garçon ne désire pas. Cersei assure que si cela venait à se produire, le mariage aurait quand même lieu. Plus tard dans la soirée, Sansa est seule dans sa chambre, lorsqu’elle est rejointe par Shae qui se présente comme sa nouvelle servante. Elle s’emporte en voyant que Shae n’a aucune idée de ce qu’elle doit faire, mais quand Shae lui demande si elle veut la renvoyer, elle lui répond de rester la coiffer[N 5]. Le lendemain, Tyrion se rend chez le Grand Mestre Pycelle pour lui demander une potion contre la constipation. Il se confie sur son projet de forger une alliance avec la grande famille des Martell de Dorne en mariant la princesse Myrcella à un Martell. Il demande à Pycelle de garder le secret absolu à propos de cette alliance, surtout vis-à-vis de Cersei. Il fait ensuite les mêmes confidences à lord Varys et Littlefinger, mais en leur disant respectivement qu’il compte marier Myrcella à Theon Greyjoy puis à Robert Arryn. Littlefinger voulant en tirer profit, Tyrion consent à lui donner Harrenhal et à le nommer seigneur suzerain du Conflans.

Dans sa tente, Renly Baratheon et son amant ser Loras Tyrell commencent à coucher ensemble, mais Loras reproche à Renly de l’avoir humilié en faisant de la Pucelle de Torth un membre de sa Garde Royale. Il rejette ensuite Renly en lui disant qu’il doit plutôt s’occuper de Margaery, d’autant plus que la rumeur se propage qu’ils n’ont toujours pas consommé leur mariage, alors qu’ils sont unis depuis quinze jours, ce qui commence à provoquer la risée de certains vassaux. Plus tard, Margaery rejoint Renly mais, malgré tous les efforts de sa reine (qui évoque même la possibilité que Loras se joigne à eux), il ne parvient pas à coucher avec elle[N 2].

À Port-Réal, Tyrion rejoint Cersei dans ses appartements. Celle-ci est furieuse depuis qu’elle sait que Tyrion compte envoyer Myrcella à Dorne. Outre l'intérêt de cette alliance stratégique, Tyrion assure à sa sœur que Dorne est l’endroit le plus sûr pour Myrcella tant que que Port-Réal est menacé par la guerre. Malgré tout, Cersei ne veut rien entendre et menace Tyrion du même sort que Ned Stark avant de le jeter dehors.

À Pyk, Theon est en train de relire la lettre qu’il vient de rédiger à l’intention de Robb Stark, dans laquelle il le prévient que Balon Greyjoy compte envahir le Nord mais, après un moment d’hésitation, il la brûle. Au matin, sur la plage de Pyk, il se fait baptiser par un prêtre du dieu Noyé sous les yeux de son père et de sa sœur.

Dans le Donjon Rouge, lord Petyr Baelish est furieux que Tyrion se soit joué de lui et le lui fait savoir, mais la Main du Roi, évoquant les sentiments de Littlefinger envers lady Catelyn, lui demander d’aller négocier auprès d’elle la libération de ser Jaime Lannister, ce que Robb refusera d’envisager. Bronn, Shagga et Tyrion arrivent dans la chambre de mestre Pycelle. Surpris en compagnie d’une prostituée, le vieil homme tente vainement de s’innocenter d’avoir rapporté les propos de Tyrion à Cersei, bien que sa culpabilité ne fasse aucun doute. Après lui avoir fait taillader la barbe, Tyrion l’envoie dans une des cellules noires du Donjon Rouge et quitte la pièce, non sans avoir payé la prostituée. Plus tard, lord Varys félicite Tyrion pour avoir réussi à dissimuler Shae (en la plaçant auprès de Sansa) et pour avoir découvert que Pycelle travaillait pour Cersei. Il s’inquiète cependant de voir que les membres du Conseil restreint, dont faisait également partie Janos Slynt, sont progressivement mis à l'écart depuis l’arrivée de Tyrion. Ce dernier explique alors qu’il ne veut pas connaître le même sort que Ned Stark qui, selon lui, a été mal servi par le Conseil. Lord Varys énonce alors une énigme concernant la vrai nature du pouvoir et de ceux qui le détiennent et pose la question sur le vrai responsable de la mort de Ned : est-ce Joffrey, le bourreau ou quelqu’un d’autre ? Il conclut en affirmant que le pouvoir est là où les gens pensent qu’il se trouve. Il est comme une ombre, et même un petit homme peut projeter une grande ombre.

Les futures recrues de la Garde de Nuit, menées par Yoren, ont fait halte pour la nuit dans un fortin abandonné. N’arrivant pas à trouver le sommeil, Arya passe le temps en aiguisant son épée Aiguille. Yoren la rejoint, et Arya se confie à lui : elle n’arrive pas à dormir car elle voit des choses horribles lorsqu’elle ferme les yeux ; elle voit les visages de Joffrey, de Cersei et de sa sœur Sansa. Yoren lui explique avoir un point commun avec elle, et lui raconte comment il s’est retrouvé au Mur après avoir vengé la mort de son frère, assassiné par un certain Willem alors qu’il était à peine plus âgé qu’Arya[N 6]. Ils sont soudainement interrompus par un cor retentissant et des cris venant de l’extérieur ; Yoren réveille ses recrues et leur ordonne de s’armer avant d'ordonner à Arya et Gendry de se mettre à l’abri puis de fuir si les choses tournent mal. Alors qu’il s’apprêtent à sortir, le jeune Lommy aperçoit le casque en forme de tête de taureau appartenant à Gendry et le prend avec lui. Dehors, un feu se propage accidentellement après la chute d’une torche et menace de brûler la cage qui détient prisonniers Jaqen H'ghar, Rorge et Mordeur. Devant le fortin, Yoren avance vers les nouveaux arrivants : les deux hommes du Guet sont cette fois accompagnés par des soldats de Tywin Lannister et menés par ser Amory Lorch. Il réclame que Gendry lui soit livré au nom du roi Joffrey. Yoren refuse et un soldat lui tire un carreau en pleine poitrine. Cela ne suffit pas pour arrêter le recruteur de la Garde de Nuit, qui se jette sur ses assaillants l’épée à la main et parvient à en tuer plusieurs avant d'être transpercé par plusieurs lances et achevé par ser Amory. Alors que Gendry et d’autres recrues se ruent à leur tour sur les soldats, Arya est appelée par Jaqen, qui lui demande de les libérer de la cage en flammes, et elle lui donne une hache. Les soldats prennent rapidement le dessus, et Arya est jetée au sol par un soldat, Polliver, qui lui arrache son épée. Les survivants sont ensuite rassemblés, mais Lommy, touché à la jambe, est incapable de se lever. Il demande de l’aide, et Polliver le transperce avec Aiguille. Ser Amory Lorch ordonne aux survivants de dénoncer Gendry. Arya désigne alors le cadavre de Lommy, couché près du casque en forme de tête de taureau, et annonce qu’ils l’ont déjà eu[N 7].

Audiences

  • 3.8 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO.
  • 4.6 millions de téléspectateurs pour l'ensemble des deux diffusions de la première journée sur HBO.

Notes et références

Différences entre la série et les romans

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 2) et les romans.
  1. Cette scène est absente des romans, où la Garde de Nuit quitte le manoir de Craster volontairement.
  2. 2,0 et 2,1 Cette scène est absente des romans.
  3. Dans les romans, la garde de Renly est appelée la Garde Arc-en-Ciel.
  4. Cette scène est absente des romans, où les réticences de Theon à s'attaquer au Nord ne sont pas évoquées.
  5. Cette scène est absente des romans, où Shae entre au service d'une autre dame de la cour.
  6. Cette scène est absente des romans. L'obsession de Yoren pouyr punir l'assassin de son frère est présentée dans la série comme une inspiration pour Arya quand elle prend l'habitude de réciter les noms de ceux dont elle souhaite la mort.
  7. Dans les romans, l'attaque de ser Amory Lorch n'a rien à voir avec le Guet de Port-Réal. Arya et ses compagnons parviennent à s'échapper après la mort de Yoren, et sont capturés plus tard par les hommes de ser Gregor Clegane.