Épisode 10 - La reine noire

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
La reine noire
Informations
V.O. The Black Queen
Réalisation Greg Yaitanes
Scénario Ryan Condal
Date de diffusion initiale Miniusa.png 23 octobre 2022
Saison 1
Conseil des Verts (Saison 2) Épisode 11

La reine noire[N 1] est le dixième et dernier épisode de la première saison de la série télévisée House of the Dragon.

Résumé[modifier]

À Peyredragon, devant la table peinte, le jeune prince Lucerys Velaryon fait part à sa mère de ses doutes quant à sa capacité à devenir sire des Marées si son grand-père Corlys Velaryon venait à mourir, mais Rhaenyra le rassure. Arrive alors du Donjon Rouge Rhaenys sur Meleys. Reçue en audience par Rhaenyra et Daemon, elle leur apprend la mort de Viserys et le couronnement d’Aegon devant le peuple. À ces nouvelles, Rhaenyra ressent les premières contractions de l’accouchement, alors qu'elle est encore loin du terme. Daemon est convaincu que son frère a été assassiné par les Hightower, et s’étonne que Rhaenys ne les a pas brûlés quand elle en avait l’occasion, mais celle-ci réplique que ce n'est pas à elle de commencer la guerre.

Pendant que Rhaenyra, prise par les douleurs d’un accouchement prématuré, refuse l’aide de Mestre Gerardys et des sages-femmes, Daemon organise la défense de l’île contre les Verts avec son conseil, comprenant lord Bartimos Celtigar et lord Simon Staunton. Il ordonne notamment que soient enrôlés les Gardiens des Dragons.

Sur la plage, Jacaerys et Lucerys s’entraînent à l’épée sous le regard de ser Steffon Sombrelyn, de la Garde Royale. Alors que l’aîné vient de violemment désarmer son cadet, Rhaenys interrompt l’entraînement en annonçant que leur mère les demande. Malgré la douleur de sa fausse couche, Rhaenyra met ses enfants au courant de la situation et demande à Jacaerys que rien ne soit entrepris sans son accord.

Devant ses conseillers, Daemon, qui vient d’apprendre que lord Corlys Velaryon, remis de sa blessure, a quitté La Vesprée pour une destination inconnue, ordonne que des corbeaux soient envoyés à leurs alliés, les maisons Sombrelyn, Massey et Bar Emmon. Lui-même va se rendre auprès de lord Grover Tully. Jacaerys survient et rapporte les ordres de sa mère, mais Daemon maintient l’envoi des corbeaux, puis emmène le jeune prince à l’extérieur, où l’attendent les deux Gardes Royaux Steffon Sombrelyn et Lorent Marpheux. Avec Caraxès à ses côtés, il leur demande, soit de reconnaître la légitimité de Rhaenyra et de son fils Jacaerys, soit de soutenir l’usurpateur Aegon, auquel cas il leur promet une mort propre et rapide. Mais s’ils trahissent plus tard, alors ils mourront en hurlant. Pendant ce temps, refusant toujours l’aide des sages-femmes, Rhaenyra accouche seule d’un prématuré mort-né, qu'elle prend dans ses bras.Elle l’emmaillote de bandelettes, pendant que Daemon, seul sur la plage, se livre à son chagrin.

Toute la cour se retrouve hors les murs de la forteresse pour assister à la crémation du petit cadavre, quand arrive ser Arryk Cargyll, qui met un genou en terre devant Rhaenyra et prononce ses vœux de Garde Royal en lui tendant la couronne de son père, qu'il a subtilisé avant de quitter le Donjon Rouge. Daemon lui prend la couronne, puis la pose sur la tête de Rhaenyra, avant de ployer à son tour le genou devant elle, suivi de toute la cour, sauf Rhaenys.

La reine préside ensuite son premier conseil de guerre devant la table peinte. Les alliés déclarés ne sont guère puissants, mais Rhaenyra a confiance dans la loyauté du Val d'Arryn et du Nord. Mais le Conflans n'est pas assuré, et Daemon se propose de s’en charger. Rhaenys mentionne que la flotte de son mari fait voile vers Peyredragon pour s’allier aux Noirs. En revanche, les terres de l'Ouest suivront les Hightower. Quant aux dragons, avec treize contre quatre, les Noirs ont largement l’avantage. C'est alors qu’un navire arborant une voile verte est annoncé.

C'est une ambassade de Port-Réal, menée par ser Otto Hightower, avec Grand Mestre Orwyle. La rencontre avec la reine et son époux a lieu sur le chemin d’accès, là-même où, des années plus tôt, ils s’étaient déjà affrontés[1]. Otto transmet les propositions de paix de la reine Alicent : Peyredragon restera à Rhaenyra, et à Jacaerys après elle, Lucerys est confirmé comme héritier de Lamarck, et les fils de Rhaenyra et Daemon auront des places d’honneur à la cour royale. Mais Rhaenyra lui arrache son insigne de Main, et Daemon demande à ser Arryk la tête d’Otto. Les épées, sont tirées, mais Otto remet alors à Alicent la page du parchemin qu’elle avait autrefois déchirée devant Alicent, en souvenir de leur ancienne amitié, et Rhaenyra met fin à la confrontation en promettant sa réponse pour le lendemain[2].

De retour devant son conseil, Rhaenyra est hésitante sur la conduite à tenir, se demandant à voix haute s’il vaut mieux déclencher la guerre ou renoncer à ses droits au trône. Voyant que Daemon ne partage pas son hésitation et souhaite ouvrir les hostilités, elle ordonne à tous les autres de sortir, puis évoque à mots couverts la chanson de la glace et du feu que son père lui avait révélée naguère[2]. Mais Daemon, furieux, la saisit alors violemment à la gorge, refusant d’en entendre plus sur ce qu'il estime être des rêveries, et Rhaenyra réalise qu'il n'est pas au courant de la prophétie.

Lord Corlys Velaryon, arrivé à Peyredragon encore convalescent, est veillé par son épouse, qui lui apprend que son frère Vaemond a été décapité par Daemon pour avoir nié la légitimité des enfants de Rhaenyra et Laenor[3]. Corlys, accablé, envisage de rester neutre dans la guerre qui s'annonce, mais Rhaenys lui rappelle que leurs petits-enfants seront en danger tant qu’Aegon siégera sur le Trône de Fer,et que Rhaenyra, bien qu’entourée de conseillers belliqueux, essaie encore de préserver la paix.

De fait, Rhaenyra reste silencieuse devant la table peinte alors que ses conseillers se disputent sur les actions à mener. Corlys et Rhaenys font leur entrée et annoncent leur ralliement aux Noirs. Corlys ajoute qu’il a vaincu la Triarchie et qu'il contrôle donc le détroit. Rhaenys va donc patrouiller au-dessus du Gosier avec Meleys pour faire le blocus de Port-Réal. Rhaenyra les remercie, et ajoute que, si elle refuse d’ouvrir les hostilités, elle souhaite néanmoins s’assurer des alliés, en premier lieu les Arryn, les Stark et les Baratheon. Jacaerys intervient alors pour préconiser de l’envoyer, lui et son frère, plutôt que des corbeaux, car un dragon est plus rapide et plus convainquant. Rhaenyra accepte, décidant que son aîné se rendra auprès de lady Jeyne Arryn, puis de lord Cregan Stark, pendant que Lucerys ira voir lord Borros Baratheon.

Rhaenyra donne ensuite ses instructions à ses fils sur le chemin de ronde. Elle leur fait jurer sur les Sept de se comporter en messagers, non en guerriers. Puis les deux garçons s’envolent sur leurs dragons de concert avec Rhaenys.

Pendant tout ce temps, Daemon, qui était absent du conseil, s’enfonce dans les cavernes de Montdragon. Chantonnant une mélodie en haut valyrien[N 2], il va à la rencontre de Vermithor.

Alors que l’orage menace, Lucerys arrive à Accalmie, où il découvre qu'il a été devancé par Aemond et Vhagar. Devant son oncle qui l’observe narquois, il transmet le message de sa mère. Lord Baratheon lui réplique qu’Aemond a proposé d’épouser sa fille aînée, mais Lucerys, déjà fiancé, ne peut faire une offre comparable, et lord Baratheon rejette la demande de sa mère. Alors que Lucerys s’apprête à repartir, Daemon intervient en dévoilant son œil crevé, remplacé par un saphir, et en exigeant que son neveu se crève un œil en compensation. Mais lord Borros intervient en interdisant toute effusion de sang sous son toit, et en faisant raccompagner Lucerys. Celui-ci remonte sur Arrax et repart, alors que l’orage a éclaté. Au milieu de la pluie et des éclairs, il est rattrapé par Vhagar, et Aemond lui hurle des insultes et des moqueries. Il tente de le fuir en plongeant entre les falaises, mais Arrax, échappant à son contrôle, se retourne et crache une bouffée de flammes sur Vhagar. Furieuse, la dragonne le rattrappe et le happe avec son dragonnier d’un seul coup de dents. Aemond, pétrifié, contemple impuissant les débris d’ailes de son adversaire qui tombent à travers les nuages.

À Peyredragon, Daemon apprend la tragique nouvelle à Rhaenyra. Celle-ci défaille un instant, puis fait face, les dents serrées.

Audiences[modifier]

Voir aussi[modifier]

Icone star.png House of the Dragon 1x10 : La reine noire, article de blog écrit par Aurore.
Icone-youtube.gif House of the Dragon 1x10 - débrief de l'épisode, vidéo youtube de La Garde de Nuit.
Icone star.png L’épisode 10 : et dans les livres, alors, article de blog écrit par La Garde de Nuit.

Notes et références[modifier]

Différences entre House of the Dragon et les romans[modifier]

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre House of the Dragon (saison 1) et les romans.

Notes[modifier]

  1. Ce titre fait référence au couronnement de Rhaenyra Targaryen, et à la couleur désignant ses partisans, les Noirs.
  2. Voici le texte de la chanson (écrite par Ti Mikkel et David J. Peterson) : « Drakari pykiros / Tīkummo jemiros / Yn lantyz bartossa / Saelot vāedis // Hen ñuhā elēnī: / Perzyssy vestretis / Se gēlȳn irūdaks / Ānogrose // Perzyro udrȳssi / Ezīmptos laehossi / Hārossa letagon / Aōt vāedan // Hae mērot gierūli: / Se hāros bartossi / Prūmȳsa sōvīli / Gevī dāerī ». Traduction en français : « Cracheur de feu / Meneur ailé / Mais deux têtes / Chantent à la troisième // Entends ma voix : / Les flammes ont parlé / Et le prix a été payé / Avec la sang-magie // Avec des mots de feu / Avec des yeux clairs / Pour lier les trois / Pour toi je chante // Nous nous unissons / Et avec trois têtes / Nous volons, comme nous y étions destinés / Magnifiquement, librement ».

Références[modifier]