Épisode 15 - Le Fantôme d'Harrenhal

De La Garde de Nuit
Révision datée du 13 janvier 2019 à 14:52 par Babar des bois (discussion | contributions) (Babar des bois a déplacé la page Épisode 15 vers Épisode 15 - Le Fantôme d'Harrenhal)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Le Fantôme d'Harrenhal
Informations
V.O. The Ghost of Harrenhal
Réalisation David Petrarca
Scénario David Benioff et D. B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 29 avril 2012
Audiences 3,9 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 2
Le Jardin des os Les Anciens et les Nouveaux Dieux

Le Fantôme d'Harrenhal est le cinquième épisode de la saison 2 de la série télévisée adaptée de la saga Le Trône de Fer qui couvre les événements du second tome en version originale, A Clash of Kings. Il s'agit du quinzième épisode de la série télévisée.

Synopsis

Dans sa tente, le roi Renly Baratheon s’entretient avec lady Catelyn Stark. Un accord semble prendre forme entre eux : Renly accepte que Robb Stark conserve le titre de roi du Nord s'il lui fait allégeance, comme Eddard à Robert Baratheon ; après avoir défait son frère Stannis au matin et s'être rallié son armée, Renly prévoit de marcher contre les Lannister de concert avec le Jeune Loup. Catelyn fait une ultime et vaine tentative pour réconcilier les deux frères Baratheon. Alors que lady Brienne de Torth le débarrasse de son armure, une ombre se glisse soudainement dans la tente et transperce Renly de part en part avant de se dissiper. Alertés par le cri de Brienne, deux gardes pénètrent dans la tente et, la prenant pour l’assassin, se ruent sur elle. Ils sont rapidement tués par Brienne, qui s'écroule ensuite de désespoir sur le corps de son roi[N 1]. D'autres soldats approchant, Catelyn arrive à la convaincre qu’elle ne pourra le venger qu’en restant en vie et les deux femmes s’enfuient du camp. Le matin suivant, Littlefinger observe l’arrivée de la flotte de Stannis. Dans la tente royale, ser Loras Tyrell pleure la mort de son amant en compagnie de sa sœur, la reine Margaery, qui cherche à le convaincre de fuir avant l'arrivée de Stannis. Alors que Loras jure de venger la mort de Renly, Littlefinger les rejoint et fait remarquer que Stannis est celui qui avait le plus à gagner à cette mort, malgré les soupçons qui pèsent sur Brienne. Il parvient ensuite à persuader ser Loras qu'il ne pourra se venger en mourant face à Stannis, et Loras part préparer leur départ. Restée seule avec lord Baelish, Margaery lui confirme sa volonté de devenir « la » seule reine[N 2].

À Port-Réal, la reine Cersei Lannister observe sa fille Myrcella en train de jouer pendant qu’elle évoque la mort de Renly avec Tyrion. Elle s'en réjouit, bien que l’identité du meurtrier reste floue, mais Tyrion explique que, d’après lord Varys, la nouvelle n’est pas si bonne, car les troupes de Renly seraient en train de rejoindre Stannis, lui donnant ainsi l’avantage sur terre et sur mer. Malgré tout, Cersei reste convaincue de la supériorité des Lannister. La question de l’envoi de Myrcella à Dorne est alors de nouveau évoquée, mais Tyrion refuse de changer d’avis et continue de penser que la princesse y sera en sécurité, surtout que Port-Réal sera très certainement la prochaine cible de Stannis. Refusant d’abandonner, Cersei lui expose alors que le roi Joffrey se charge personnellement de la défense de la cité, mais refuse d’en dire plus, malgré l’insistance de Tyrion. Plus tard, Tyrion rencontre discrètement son cousin Lancel Lannister, qui espionne Cersei pour son compte, et qui lui révèle que Cersei a fait appel à la Guilde des Alchimistes pour préparer des milliers de pots de feu grégeois qui seront lancés sur l'armée et la flotte de Stannis lorsqu’elles arriveront sous les murailles de la cité.

Dans les terres de l'Orage, Stannis arrive dans le camp de Renly. Il est très vite rejoint par ser Davos Mervault qui lui présente ses condoléances pour la mort de son frère, mais Stannis ne semble pas affecté, affirmant pleurer la mort de « l’enfant qu’il était » plutôt que celle de « l’homme qu’il était devenu ». Alors qu’ils traversent le camp, Davos tente d’évoquer ce qui s’est passé avec Mélisandre, mais Stannis le coupe en estimant que, quel que soit le procédé utilisé, tous les hommes de son frère se sont ralliés à lui, à l’exception des Tyrell qui ont pris la fuite. Mais le Chevalier Oignon fait ensuite remarquer à son roi que, s’il décide d’emmener Mélisandre avec lui lors de l’attaque de Port-Réal, c’est à elle que reviendra le mérite de la victoire, ce qui pourrait lui faire perdre les hommes de Renly, d’autant que beaucoup disent que la prêtresse rouge, « étrangère qui prêche une religion étrangère », donne les ordres et que Stannis se contente d’obéir. Le roi décide donc de ne pas emmener Mélisandre à Port-Réal et confie à Davos la charge de mener la flotte à l’attaque[N 3].

Tyrion et Bronn marchent dans les rues de Port-Réal, discutant de la situation : Stannis a l’avantage sur terre et sur mer, et lord Tywin Lannister n’a pas donné de nouvelle depuis plusieurs semaines, occupé sans doute à affronter sans succès Robb Stark. De plus, Tyrion n'a pas confiance dans la stratégie de Joffrey. Ils arrivent alors devant un attroupement écoutant un homme clamant l'inceste des jumeaux Jaime et Cersei, qui a donné naissance à un fruit pourri, le roi Joffrey ; Tyrion n’y trouve rien à redire, confiant même à Bronn que son neveu est une cause perdue, et que c’est le reste des habitants de la cité qu’il faut se préoccuper de sauver. La harangue se poursuit en évoquant le roi manipulé par un singe démoniaque et malveillant, ce qui amuse Tyrion jusqu’à ce que Bronn lui fasse remarquer que c’est de lui dont il est question : le peuple le considère en effet comme responsable de la situation, car il est vu comme celui qui tire les ficelles, Joffrey se contentant d’obéir ; cette révélation contrarie Tyrion[N 4].

À Pyk, Theon Greyjoy s’apprête à embarquer sur son navire, la Chienne de mer, pour aller piller les villages côtiers des Roches, mais il n’arrive pas à se faire respecter de son équipage, à cause de son manque d’expérience. Sa sœur Yara, survenant, se moque de lui, car il n’a qu’un seul bateau sous son commandement alors qu’elle en à trente, et ajoute que son équipage à elle lui est totalement dévoué. Il rencontre ensuite Dagmer Gueule-en-deux, son premier lieutenant, qui lui affirme que les hommes ne le respecteront pas tant qu’il n’aura pas fait ses preuves, ce qui va s’avérer difficile vu la mission que son père lui a confiée. Mais Quart-Torrhen est proche des Roches et il est possible de s’en emparer[N 5]. Cette idée plaît à Theon d’autant plus que cette prise permettrait d’y attirer la garnison de Winterfell

À Harrenhal, Arya Stark prépare à manger pour lord Tywin Lannister en écoutant sa discussion avec ses lieutenants, à propos de Robb et de la façon de le vaincre. Tywin renvoie dans les terres de l'Ouest son cousin Reginald, qui désirait remettre ces questions au lendemain et aller se reposer, déclarant ne lui laisser la vie sauve que parce qu’il porte le nom de Lannister. Il questionne ensuite Arya et découvre qu’elle vient du Nord, même si elle parvient à dissimuler son identité en disant venir de Tertre-bourg. Curieux, Tywin l’interroge sur ce qui est dit de Robb dans le Nord, et Arya explique qu’il est surnommé le Jeune Loup, qu’on dit de lui qu’il se bat en chevauchant un loup géant, qu’il peut même se transformer en loup à volonté et surtout qu’il ne peut être tué. Amusé par cette dernière remarque, Tywin lui demande si elle y croit, mais la jeune Stark lui répond par la négative, car tout le monde peut se faire tuer[N 6]. Alors qu’elle va chercher de l’eau, Arya rencontre Jaqen H'ghar, qui a rejoint l’armée des Lannister avec ses deux anciens compagnons de captivité, Rorge et Mordeur. Il lui explique qu’en les sauvant tous les trois, la jeune fille a privé le Dieu Rouge de trois vies et qu’il faut les lui rendre : Arya a juste à lui donner trois noms, et Jaqen se chargera de les tuer. Elle donne immédiatement le premier nom : Titilleur, le tortionnaire[N 7].

Au-delà du Mur, les hommes de la Garde de Nuit mené par le lord Commandant Mormont arrivent au Poing des Premiers Hommes. Alors qu’ils y installent leur camp, un cor retentit, et tous craignent qu’il sonne deux fois, ce qui signifierai une attaque de sauvageons (une sonnerie signifiant le retour de patrouilleurs, deux sonneries l’approche de sauvageons et trois sonneries la présence de marcheurs blancs, ce qui ne s’est pas produit depuis des millénaires). Mais le cor ne retentit qu’une fois et Jon voit arriver au loin les renforts de la Garde de Nuit, en provenance de Tour Ombreuse, menés par Qhorin Mimain, un officier expérimenté ayant survécu au dernier hiver, alors qu’il était bloqué au-delà du Mur.

À la Guilde des Alchimistes de Port-Réal, Tyrion et Bronn écoutent Hallyne le Pyromant parler du feu grégeois, une substance extrêmement dangereuse et destructrice. Tyrion et Bronn ne sont pas convaincus par le plan consistant à en bombarder l’armée de Stannis, d’autant que les hommes défendant la cité ne sont pas formés à le manier, ce qui risque de se retourner contre eux. Hallyne les conduit à une chambre souterraine contenant les sept mille huit cent onze pots de feu grégeois, un stock suffisant pour détruire la ville. Tyrion lui ordonne alors de cesser de travailler pour Cersei, mais pour lui.

À Qarth, Daenerys Targaryen et Doreah tentent de nourrir Drogon avec un morceau de viande. Le dragon parvient pour la première fois à cracher du feu lorsque Daenerys prononce le mot « Dracarys » (ce qui signifie qu’il sera dorénavant capable de se nourrir tout seul)[N 8]. Après l’avoir regardé engloutir son morceau de viande, Doreah remet Drogon dans sa cage avant de présenter à Daenerys la robe envoyée par Xaro Xhoan Daxos. La khaleesi se méfie toujours de leur hôte, mais, sur le conseil d'Irri, elle décide de porter la robe. Ainsi vêtue, elle se rend dans le jardin où les Qarthiens lui vantent la grandeur et la richesse de leur ville. Elle réprimande ensuite Malakho et Kovarro qui envisagent de voler une statue en or massif couverte de pierres précieuses. Alors qu’elle en discute avec ser Jorah Mormont, Pyat Pree vient lui souhaiter la bienvenue au nom des Conjurateurs de Qarth, en lui montrant ses talents de sorcier, l’invitant à se rendre à l’hôtel des Nonmourants avant de partir. Xaro rejoint Daenerys et l’emmène, laissant seul ser Jorah qui est alors approché par une mystérieuse femme masquée, qui lui déclare que, maintenant plus que jamais, sa reine a besoin de sa protection, car ses dragons sont le feu incarné et que le feu est le pouvoir[N 9].

À une journée du camp de Robb, Brienne et Catelyn font une halte, et Catelyn explique à la Pucelle de Torth qu’elle compte se rendre dès que possible à Winterfell pour y retrouver Bran et Rickon qu’elle a laissés seuls depuis trop longtemps. Après que Catelyn lui ait expliqué qu’elle n’avait rien à se reprocher dans la mort de Renly, Brienne décide d'entrer à son service, à condition que Catelyn la laisse se venger de Stannis lorsque l’occasion se présentera.

À Winterfell, le prince Bran Stark, accompagné de mestre Luwin et de Rickon (occupé à écraser des noix avec une pierre) reçoit les doléances d’un vassal qui demande de l’aide pour garder ses moutons, face à des loups de plus en plus nombreux, puisque ses trois fils sont partis combattre avec Robb ; Bran décide de lui envoyer deux jeunes orphelins pour l’aider[N 4]. Ser Rodrik Cassel arrive alors et annonce que Quart-Torrhen est assiégé, mais que l’identité des assaillants reste inconnue. Soucieux de défendre ses bannerets, Bran ordonne à ser Rodrick de prendre autant d’hommes que nécessaire et de s’y rendre. Plus tard, Bran interroge Osha sur la corneille à trois yeux qu’il voit en rêve, puis lui raconte son dernier rêve dans lequel la mer arrive à Winterfell, les vagues s’écrasant contre les portes et l’eau coulant le long des murs inondant le château et noyant des gens, dont ser Rodrik.

Au Poing des Premiers Hommes, Qhorin Mimain montre aux autres membres de la Garde de Nuit un feu qui brûle au loin dans les montagnes : il s’agit d’un groupe d'éclaireurs sauvageons, qui pourront alerter l’armée de Mance Rayder s'ils détectent la présence de la Garde de Nuit. Il ajoute que, visiblement, tous les sauvageons se sont rassemblés autour du roi d’au-delà du Mur et qu’ils s’apprêtent à marcher vers le sud en quête d’un endroit sûr. De plus, Mance étant un ancien membre de la Garde de Nuit, il saura où et comment agir, et avec des sauvageons mieux organisés et disciplinés qu’auparavant. Qhorin préconise donc d’agir à la manière sauvageonne en s’infiltrant dans l’armée de Mance et en le tuant, ce qui permettrait de dissoudre son armée avant qu’elle ne marche sur le Mur. Mais avant tout, il faut se débarrasser des éclaireurs, et Qhorin forme donc un petit groupe, dont il prend la charge pour s’en occuper. Après avoir rappelé que malgré son statut d’intendant, il est parvenu à tuer un spectre, ce que peu de patrouilleurs peuvent se vanter d’avoir fait, Jon Snow obtient de se joindre à ce groupe[N 10].

À Qarth, Xaro interroge Daenerys sur l’amour que lui porte ser Jorah, mais la khaleesi nie que son conseiller et ami soit amoureux d’elle. Xaro demande ensuite ce qu’elle désire et elle lui répond qu’elle veut conquérir le Trône de Fer qui lui revient de droit (et parce qu’elle a promis à son khalasar de le protéger et de lui trouver un endroit sûr). Le Qarthien lui explique alors comment il est devenu l’homme le plus riche d’une cité où il était arrivé comme esclave, puis il la conduit devant un coffre en acier valyrien dont la serrure est inviolable. Il lui promet la moitié des richesses qui se trouve à l’intérieur, bien assez pour acheter des navires, des chevaux et une armée, si elle accepte de l’épouser. Sa proposition semble intéresser Daenerys, d’autant plus qu’avec la mort de Robert Baratheon, le moment de frapper est venu.

Plus tard, la khaleesi discute de cette offre avec ser Jorah, qui y est opposé, car même si la situation à Westeros est favorable à une conquête, ce n’est pas le meilleur moyen de reprendre son trône, surtout sans de vrais soutiens dans les Sept Couronnes et sous la dépendance des Qarthiens envers qui elle serait redevable. Elle montre son agacement que Jorah la considère, selon elle, comme une enfant, mais le chevalier lui déclare alors qu’au-delà de sa légitimité au trône, il voit en elle quelqu’un de fondamentalement bon, et qu’il a parfois du mal à la croire réelle tant elle lui semble parfaite. Après un silence gêné, elle lui demande son avis, et il lui préconise de quitter Qarth et de trouver elle-même sa voie, puisque les vrais alliés sont à Westeros. Elle l'autorise alors à se mettre en quête d’un capitaine et d’un navire.

À Harrenhal, Arya discute avec Gendry lorsqu’un cri les interrompt. En se dirigeant vers l’attroupement, elle trouve Titilleur qui gît mort, le cou brisé après une chute des remparts. En levant les yeux, elle aperçoit Jaqen, qui lui fait signe qu’une vie a été rendue…

Audiences

  • 3.9 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO.
  • 4.7 millions de téléspectateurs pour l'ensemble des deux diffusions de la première journée sur HBO.

Notes et références

Différences entre la série et les romans

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 2) et les romans.
  1. Dans les romans, Brienne ne tue aucun garde. Deux autres membres de la Garde Arc-en-Ciel arrivent dans la tente, l'un est assommé par derrière par Catelyn, et l'autre est convaincu de l'innocence des deux femmes.
  2. Dans les romans, Littlefinger n'est pas présent dans le camp, et Loras reste convaincu que Brienne a tué Renly.
  3. Dans les romans, ser Davos ne dirige que son propre navire, la flotte de Stannis étant placée sous les ordres de ser Imry Florent.
  4. 4,0 et 4,1 Cette scène est absente des romans.
  5. Dans les romans, Dagmer est plus âgé, et Theon et lui se connaissent déjà depuis longtemps, et ont une grande affection l'un pour l'autre.
  6. Cette scène est absente des romans, car Arya n'y est pas au service de lord Tywin, avec lequel elle n'a aucun échange.
  7. Dans les romans, le premier nom donné par Arya est celui d'un autre soldat Lannister, Chiswyck.
  8. Cette scène est absente des romans, où les dragons crachent leur feu plus tard, et où c'est Daenerys qui leur enseigne le mot de commande.
  9. Ces scènes sont absentes des romans.
  10. Dans les romans, c'est Qhorin Mimain qui demande à ce que Jon Snow se joigne à son groupe, ce que lord jeor Mormont, d'abord réticent, accepte quand Jon exprime son accord.