Flotte royale

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : royal fleet

La flotte royale désigne l'ensemble des boutres et des galères qui appartiennent au Roi des Sept Couronnes. Cette flotte mouille traditionnellement à Port-Réal ou à Peyredragon. C'est l'une des trois flottes les plus importantes des Sept Couronnes, avec la flotte de Fer des Îles de Fer et la flotte Redwyne de La Treille[1].

La flotte royale est traditionnellement commandée par le maître des navires, qui reçoit parfois en plus le titre de lord amiral.

Histoire[modifier]

Pendant la Conquête des Sept Couronnes par Aegon Targaryen, lord Daemon Velaryon est nommé maître des navires et commande la flotte royale, qui doit prendre le Val d'Arryn. La flotte royale est confrontée au large de Goëville à une flotte Arryn disparate, soutenue par quelques boutres de Braavos. Les navires des Targaryen sont défaits et lord Daemon Velaryon est tué[2].

Lorsque le jeune Jaehaerys Ier Targaryen lance une rébellion contre son oncle, le roi Maegor, lord Daemon Velaryon, maître des navires et lord amiral abandonne le parti du roi, pour soutenir son prince. Il entraîne dans la rébellion toute la flotte royale[3][4].

Au cours de ses années de service comme maître des navires au sein du conseil restreint de Jaehaerys, lord Corlys Velaryon triple le nombre de navires de la flotte royale[5].

Après la Danse des Dragons, au début de la régence d'Aegon III en l'an 131, la Main du Roi Tyland Lannister lance la construction de cinquante nouvelles galères de guerre pour la flotte royale. Il justifie cette décision en disant que cela va relancer l'activité des chantiers navals et que ces navires permettront de défendre la ville contre la Triarchie. Mais en réalité, il semble surtout vouloir dôter la Couronne de sa propre armada, et l'affranchir de sa dépendance envers la flotte Velaryon[6].

Deux ans plus tard, huit grands navires de guerre sont achevées. La Main du Roi Unwin Peake nomme son oncle, ser Gedmund Peake, comme maître des navires, et Ned Flageolet, voile-louée de sinistre réputation comme second. Lord Peake décide d'envoyer leur modeste flotte (les huit nouveaux navires de guerre et une vingtaine de cogue et de galères de guerre plus anciennes) dans les Degrés de Pierre, pour combattre le pirate Racallio Ryndoon, déjà aux prises avec les cités libres. La grande flotte Velaryon reçoit l'ordre de se joindre à la flotte royale. Arrivés à Torth, Gedmund Peake et Alyn Velaryon se disputent sur la stratégie à adopter, Gedmun souhaitant attendre les instructions de la Main, alors qu'Alyn Velaryon insiste pour attaquer immédiatement. Lord Alyn attaque seul avec sa flotte, laissant Gedmund au large de Torth. Suite à cette action téméraire, une guerre menace d'éclater entre Braavos et les Sept Couronnes. Lord Unwin Peake rappelle la flotte royale dans le Gosier pour garder la baie de la Néra et protéger Port-Réal[7].

En l'an 135, pour régler le cas des rebelles qui contestent la succession de Jeyne Arryn, la Main du Roi Thaddeus Rowan renonce à utiliser la flotte royale commandée par ser Gedmund Peake pour transborder l'armée de Moredo Rogare dans le Val d'Arryn. Il préfère faire appel à la flotte Velaryon de lord Alyn Velaryon[8].

Le roi des Sept Couronnes Daeron Ier Targaryen se lance en l'an 157 dans la conquête de Dorne, le maître des navires, lord Alyn Velaryon, est chargé de remonter la Sang-vert, afin de couper la principauté en deux et d'empêcher les communications ennemies entre l'est et l'ouest. Il met à sac et incendie Bourg-Cabanes[9]. Quelques années plus tard, lord Alyn mena la flotte royale contre les pirates[10]. La flotte royale est moins chanceuse en l'an 174, lors de la tentative d'Aegon IV : alors qu'il avait fait bâtir une énorme flotte, celle-ci est disséminée et coulée en route par les tempêtes[11].

Au début du règne d'Aerys Ier Targaryen, sa Main lord Brynden Rivers refuse d'envoyer la flotte royale combattre les Fer-nés de Dagon Greyjoy à l'ouest : il redoute une deuxième rébellion Feunoyr, venue de Tyrosh à l'est, et préfère garder les navires de la flotte à proximité[12].

Au début de la rébellion de Robert Baratheon, la flotte royale menace d'intercepter le navire à bord duquel lord Robert Baratheon regagne Accalmie, afin d'y convoquer ses bannerets et épées-liges[13]. Sur la fin de la rébellion, le nouveau roi des Sept Couronnes, Robert Baratheon, ordonne à son frère cadet, Stannis, de construire une nouvelle flotte pour prendre Peyredragon, dernier refuge des Targaryen[14]. L'ancienne flotte royale des Targaryen est dispersée par une tempête le jour de la naissance de Daenerys Targaryen, fille posthume d'Aerys II[15]. Commandant la nouvelle flotte Baratheon depuis son navire personnel, La Fureur, Stannis Baratheon mène la prise de Peyredragon, un des derniers événements de la rébellion[16].

Composition[modifier]

Pendant longtemps, le gros de la flotte royale se composait surtout de la flotte de la maison Velaryon[17]. Pendant le conflit de succession connu plus tard comme la Danse des Dragons, lord Corlys Velaryon soutient la prétendante Rhaenyra Targaryen, sa puissante flotte faisant office de flotte royale[18].

Selon une source semi-canon, il y aurait habituellement cinquante navires mouillant à Port-Réal et cent soixante à Peyredragon, dont quatre-vingts galères[19].

Les commandants de la flotte royale[modifier]

Du fait de l'importance de la flotte Velaryon au sein de la flotte royale, les seigneurs de la maison ont souvent servi comme maître des navires et lord amiral, à tel point que certains croyaient la charge héréditaire[17].

La flotte royale dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Le roi Robert Baratheon nomme son frère cadet, Stannis, maître des navires. A ce poste, lord Stannis mène notamment la flotte royale contre les Fer-nés lors de la rébellion des Greyjoy[20]. Contournant Dorne, il est rejoint par les flottes des Redwyne, des Hightower et du Bief. Stannis attire la flotte de Fer dans un piège, près des passes de Belle Île, où il écrase les Fer-nés[21].

Dans ACOK[modifier]

Lorsque la guerre des Cinq Rois éclate, la flotte royale se divise entre ceux qui restent fidèles au maître des navires Stannis Baratheon sur Peyredragon, et ceux qui soutiennent le roi Joffrey à Port-Réal.

La Main du Roi Joffrey, Tyrion Lannister, confie sa nièce Myrcella Baratheon au capitaine du Véloce, la galère la plus rapide de la flotte royale. Celui-ci doit l'emmener à Dorne, où elle devrait être en sécurité. Quatre autre navires doivent les accompagner : Le Fougueux, le Lion, Lady Lyanna et Roi Robert, le plus puissant des navires de la flotte, afin d'assurer la tranquillité du voyage[22].

Après la mort de Renly Baratheon, la modeste flotte d'Accalmie rejoint le parti de Stannis Baratheon. Sa propre flotte est désormais composée de navires de l'ancienne flotte royale, des navires de ses vassaux, des navires de mercenaires Myriens et des navires du pirate lysien Sladhor Saan. Ser Imry Florent est nommé Grand Amiral et divise la flotte en dix lignes de vingt navires chacune. Il croit pouvoir balayer facilement la maigre flotte de Joffrey Baratheon, qui ne disposerait que d'un quart de leur effectif. Le navire amiral, La Fureur, est placé au centre de la première ligne, entouré par deux autres puissantes galères de guerre, le Lord Steffon et Le Cerf des mers. Le reste de la première ligne est composée de galères plus modestes : la Lady Harra, Le Congre, L'Espiègle, Le Démon Marin, Le Massacre, la Jenna, Le Trident Trois, Le Fleuret, la Princesse Rhaenys, La Truffe, Le Sceptre, Le Loyal, Le Choucas rouge, la Reine Alysanne, Le Chat, Le Vaillant et Le Vainc-dragons. Sur la deuxième ligne, viennent des navires essentiellement commandés par les bannerets et épées-liges de Stannis, les seigneurs du détroit. Les navires de la maison Mervault (La Botha Noire, Le Spectre et la Lady Marya) ont été affectés à la droite de cette ligne, un poste particulièrement exposé. Sur la même ligne, se trouvent les trois galères appartenant autrefois à la maison Solverre (La Piété, La Prière et La Dévotion), ainsi que La Pince rouge de lord Ardrian Celtigar, Le Glorieux de lord Monford Velaryon, L'Insolent, La Chipie, L'Hippocampe et L'Espadon de lord Duram Bar Emmon. Suivent encore une autre ligne de galères, commandées par des chevaliers et des nobles, puis la flotte de mercenaires myrienne, des navires à voile, des caraques et de lourds cotres[16].

Les deux premières lignes sont censées affronter la flotte de Joffrey, pendant que les lignes suivantes débarquent des troupes d'archers et de piquiers, avant de rejoindre la bataille navale. Les dernières lignes doivent permettre à l'armée de Stannis, qui campe sur la rive sud, de passer sur la rive nord pour attaquer Port-Réal. La flotte de Sladhor Saan assure l'arrière-garde, et protégera la flotte de toute attaque à revers[16].

La flotte de Joffrey Baratheon est composée de La Grâce divine, du lent Prince Aemon, des navires jumeaux La Pudique et La Soyeuse, du Fidèle, de la Bourrasque, du Havre-du-Roi, du Cerf Blanc, de la Pertuisane et de l'Anémone de mer[N 1][16].

Ces deux flottes sont presque entièrement détruites pendant la bataille de la Néra par un stratagème mis au point par Tyrion Lannister[16]. Après la bataille, les officiers survivants du côté du roi Joffrey sont honorés par le Trône de Fer lors de la cérémonie célébrant la victoire[23]. Les carcasses calcinées des navires des deux flottes s'échouent sur les berges de la Néra, à proximité de Port-Réal, compliquant le trafic fluvial[24].

Dans ASOS[modifier]

Suite à la bataille de la Néra, lord Tywin Lannister accorde le titre de maître des navires à lord Mace Tyrell[25] : la flotte du roi Joffrey Baratheon ayant été détruite, la flotte Redwyne vassale des Tyrell la remplace. Admis au conseil restreint, lord Paxter Redwyne suggère une alliance avec lord Balon Greyjoy, afin que la flotte fer-née aide sa propre flotte à assiéger Peyredragon. L'idée n'est pas retenue, car Balon Greyjoy s'est rebellé contre le Trône de Fer et a lancé sa flotte à la conquête du Nord[26]. La flotte Redwyne reçoit l'ordre de quitter La Treille pour faire voile vers Peyredragon, où elle devrait affronter la flotte de Stannis dans un combat à cinq contre un[27].

A Peyredragon, la flotte de Stannis Baratheon se réduit désormais aux navires lysiens de Sladhor Saan, et certains remettent en cause leur loyauté[28][29]. Ser Axell Florent prétend qu'il faut utiliser cette flotte pour voguer jusqu'à Pince-Isle afin de mettre à sac le siège de lord Ardrian Celtigar, rallié au roi Joffrey après la défaite de la Néra, mais ce projet ne convainc pas le roi[30]. Il préfère finalement faire voile vers Fort-Levant[31][32].

Dans AFFC[modifier]

Seul une douzaine de navires de la flotte royale ayant réchappé à la bataille de la Néra, le Trône de Fer dépend toujours de la flotte Redwyne[33], ce qui irrite la reine régente Cersei Lannister, les Redwyne étant les vassaux des Tyrell[34]. Deux mille vétérans de l'armée Lannister stationnent encore à Port-Réal, dans l'attente de la flotte Redwyne, qui doit les conduire à Peyredragon. Le lord Commandant de la Garde Royale Jaime Lannister estime d'ailleurs que lord Paxter Redwyne devrait être nommé maître des navires, mais la reine régente lui préfère le jeune Aurane Waters[35]. Elle renomme le titre de maître des navires en grand amiral et confie à celui-ci la charge de restaurer la flotte royale. Aurane lance la construction de dix dromons. Le coût des travaux oblige la reine régente à différer le remboursement des dettes que le Trône de Fer doit à la Foi et à la Banque de Fer de Braavos[33].

Aurane propose une liste de jeunes gens, pour devenir les futurs capitaines de la flotte. Le Grand Mestre Pycelle désapprouve, prétextant qu'il faut confier ces navires à des hommes plus aguerris, ayant prouvé leur loyauté lors de la bataille de la Néra, mais la reine régente se range à l'avis de son grand amiral[36]. Le Lord Tywin doit avoir huit cents rameurs[N 2] et Chère Cersei doit en avoir quatre cents et être orné d'une proue dorée à l'effigie de la régente, revêtue d'attributs guerriers. Cersei choisit encore les noms de trois autres dromons (Brave Joffrey, Lady Joanna et Lionne), mais autorise Tommen à baptiser les cinq restants. Celui-ci choisit de les appeler Reine Margaery, Rose d'Or, Lord Renly, Lady Olenna. Alors qu'il voulait appeler le dernier Lunarion, comme le bouffon royal, Aurane Waters lui fait comprendre que ce choix risque d'offenser les marins et Tommen choisit à contre-cœur de l'appeler Princesse Myrcella[34]. Lorsque les îles Bouclier sont attaquées par les Fer-nés, cette nouvelle flotte n'est pas encore en mesure de faire voile pour les contrer. Aurane Waters fait valoir que même s'ils étaient prêts, il ne serait sûrement pas de taille contre la flotte de Fer[37].

Lorsque la reine Margaery Tyrell est incarcérée par le Grand Moineau, Aurane Waters propose de lancer les dromons nouvellement construits sur la Néra, afin de calmer la populace. Cersei approuve, y voyant l'occasion d'empêcher lord Mace Tyrell de traverser la Néra avec son armée. Quand la reine régente est incarcérée à son tour, Aurane Waters s'empare des dromons nouvellement construits et s'enfuit[38].

Dans ADWD[modifier]

Revenu à Port-Réal, le Lion fait voile vers le nord et embarque un fort parti de Frey (notamment Rhaegar Frey) à destination de Blancport, chargés de ramener les os de son fils Wendel à lord Wyman Manderly, afin de réintégrer ce dernier dans la paix du roi. Il fait escale à Sortonne[39] avant de jeter l'ancre dans la rade extérieure de Blancport[40].

Ser Kevan Lannister, devenu régent du roi Tommen à la place de Cersei, nomme lord Paxter Redwyne au Conseil restreint en tant que lord Amiral et maître des navires[41]. Lord Redwyne n'est toutefois pas en mesure d'occuper ce siège, car il vogue vers les côtes du Bief pour en chasser les Fer-nés[42].

Dans TWOW[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Une rumeur se répand notamment à Dorne : un nouveau roi pirate, le "Lord of the Waters" (littéralement le "Sire des Eaux", titre à rapprocher avec celui de sire des Marées porté par les seigneurs de la maison Velaryon), a fait son apparition dans le Torturer's Deep. Il a la particularité de posséder des navires de guerre. Il s'agit donc très probablement d'Aurane Waters et des dromons qu'il a volés à la Couronne[43].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les navires ayant conduit Myrcella Baratheon à Dorne n'ont pas eu le temps de revenir participer à la bataille de la Néra.
  2. C'est deux fois plus que le Roi Robert, la galère de guerre la plus puissante encore en service dans la flotte royale.

Références[modifier]

  1. So Spake Martin du 26 sept. 1999 : (en) "The Lannister Fleet" sur westeros.org.
  2. Les origines de la saga, La Conquête.
  3. Les origines de la saga, Maegor I.
  4. The Sons of the Dragon.
  5. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  6. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  7. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  8. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  9. Les origines de la saga, Daeron I.
  10. Les origines de la saga, Les Filles Querelleuses : Myr, Lys et Tyrosh.
  11. Les origines de la saga, Aegon IV.
  12. L'Œuf de Dragon.
  13. Les origines de la saga, La rébellion de Robert.
  14. A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude.
  15. A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys.
  16. 16,0, 16,1, 16,2, 16,3 et 16,4 A Clash of Kings, Chapitre 59, Davos.
  17. 17,0 et 17,1 Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  18. La Princesse et la Reine.
  19. A Game of Thrones (jeu de rôle).
  20. Les origines de la saga, Le glorieux règne.
  21. Les origines de la saga, L'antique voie et la nouvelle.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  23. A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa.
  24. A Storm of Swords, Chapitre 17, Sansa.
  25. Appendices ASOS.
  26. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  27. A Storm of Swords, Chapitre 61, Tyrion.
  28. A Storm of Swords, Chapitre 26, Davos.
  29. A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  30. A Storm of Swords, Chapitre 37, Davos.
  31. A Storm of Swords, Chapitre 74, Jon.
  32. A Storm of Swords, Chapitre 76, Samwell.
  33. 33,0 et 33,1 A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei.
  34. 34,0 et 34,1 A Feast for Crows, Chapitre 29, Cersei.
  35. A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime.
  36. A Feast for Crows, Chapitre 25, Cersei.
  37. A Feast for Crows, Chapitre 33, Cersei.
  38. A Feast for Crows, Chapitre 44, Cersei.
  39. A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos.
  40. A Dance with Dragons, Chapitre 16, Davos.
  41. A Dance with Dragons, Chapitre 55, Cersei.
  42. A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.
  43. The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Arianne 1.